L’avion qui transportait 189 Néerlandais, 29 Malaisiens, 27 Australiens, 12 Indonésiens, 9 Britanniques, 4 Allemands, 4 Belges, 3 Philippins, un Néo-Zélandais, 1 Canadien, 1 Américain et 4 corps non identifiés aurait été abattu par des séparatistes pro-russes selon les affirmations du président Américain. L’avion s’est écrasé jeudi en fin de soirée sur une zone de conflit dans l’est de l’Ukraine. Le président américain a expliqué que les missiles avaient été tirés depuis une zone contrôlée par les séparatistes russes, il n’y a aucun survivant.

Parti d’Amsterdam, l’avion de ligne se dirigeait vers Kuala Lumpur, aucun responsable n’a pu encore être désigné pour l’instant mais les pro-russe et Kiev s’accuse mutuellement. Washington pointe du doigt la Russie de Vladimir Poutine.

Pro-russes, qui sont-ils ?

Les pro-russes sont accusés d’être les principaux responsables de ce drame. Depuis la mi-février les manifestations pro-russes prennent de l’ampleur à l’est et au sud de l’Ukraine. « Le printemps russes » comme les médias l’appellent suit son cours jusqu’à aujourd’hui. Les séparatistes pro-russes tiennent la ville de Luhansk depuis des mois et font des centaines de morts dans la ville et ses environs. Ces hommes que l’on dit lourdement armés sont gouvernés par Igor Strelkov, le chef militaire de la rébellion, il se dit proche des services secrets russes le SFB, faisant même parti de cette organisation dans le passé comme ancien espion, cependant le Kremlin ni tout lien avec cet homme qui devient de plus en plus en dangereux.

Les boites noires sont remises aux séparatistes pro-russes

Du côté des recherches, l’enquête suit son court, les boites noires de l’avion de la Malaysian Airlines qui pourraient bien apporter de nombreuses réponses ont été récupérées par les rebelles. Ces-dernières seront remises à l’Organisation de l’aviation civile internationale. Le leader séparatiste Alexander Borodaî a affirmé que les rebelles n’interférons avec les recherches des observateurs.

#Union Européenne