''L’art est une activité humaine, le produit de cette activité ou l’idée que l’on s’en fait s’adressant délibérémentaux sens, aux émotions, aux intuitions et à l’intellect. On peut dire que l’art est le propre de l’homme''.

Le public était présent et nombreux, affluent, l’inauguration était d’un grand succès, a été animée  par le musicien Tunisien Anouar Brahem et la troupe de la comédie musicale « Mozart l’Opéra Rock », qui faisait chavirer tout le public suivant les airs et les mélodies. Un public qui était très attentionné et épris à chaque son.

En effet, la nouvelle œuvre de Anouar Brahem ''Souvenance'' a émerveillé par ses rythmes et sons les 6 mille personnes présentes à cette ouverture .

Publicité
Publicité

Notons que cette 50e édition, programmation exceptionnelle, diversifiée, avec 29 soirées du 10 juillet au 16 août 2014, verra la participation d’une grande variété de chanteurs Arabes; citons, Saber Rebai, Marcel Khalifa, Carole Samaha, Yanni, Chirine, Nour Chiba, Cheb Mami, Ana Moura. Le programme comportera aussi des ballets folkloriques et des pièces de théâtre.

Cette édition verra aussi cinq soirées à thème au Musée National de Carthage ''exposition et spectacles'', en plus de la diffusion en live streaming, dans quelques régions d’intérieur de la Tunisie, des animations et des spectacles de magie animeront les places publiques de la ville de Tunis.

Le Festival International de Carthage, fondé en 1964, est, notamment, des plus importants à l’échelle internationale, abrité par l’amphithéâtre antique de Carthage.

Publicité

Ce festival a vécu des moments grandioses tout au long des 49 éditions précédentes; spectacles des quatre coins du monde, toujours pendant les mois de juillet-août, comportant #Musique, danse, théâtre, cinéma, animation par des éditions cinématographiques en plein air, avec le passage de vedettes venues des quatre coins du monde, des États-Unis, de la France, de l’Egypte, de l’Iran, du Liban, de la Syrie, de l’Italie, de la Russie... Citons par exemple, James Brown, Gérard Lenorman, Joe Dassin, Dalida, Myriam Makeba, Said Mekkaoui, Jimmy Cliff, Georges Moustaki, Majda Eroumi, Chœurs de l’Armée Rouge, Patricia Kaas, Omar Khairat, Charles Aznavour... Des Stars, dont les mélodies, à chaque édition, faisaient chavirer le public. Les plus grands ballets étaient aussi toujours au rendez-vous, tels que Ballet de l’Opéra de Pékin et Ballet Karkala de Liban.

Une programmation spéciale du festival s’étendra jusqu’en octobre afin de fêter comme il se doit le 50ème anniversaire.

Tout est mis en ordre afin que les festivaliers puissent jouir des spectacles de la 50ème édition, et y trouvent leur bonheur.

La Tunisie qui se veut un pays de civilisation et de culture, prouve encore, et par le biais de telles manifestations son attachement à la civilisation et à la culture et retrouve peu à peu son rayonnement à l’échelle internationale.