Il était prévisible, ce coup de coude sur les ménages camerounais après la généreuse prestation des Lions Indomptables au Mondial 2014. La hausse des prix des hydrocarbures. Le gouvernement par le biais du ministre de la communication annonce au journal officiel l'augmentation des prix des hydrocarbures. On note principalement le gasoil de 569 FCFA à 650 FCFA; le gaz domestique de 6000 F CFA à 6500 F CFA. Aujourd'hui encore on a des sueurs froides au dos. Réduction des taxes et impôts aux syndicats destinés à l'exécution du transport urbain. Et les usagers alors? La politique gouvernementale camerounaise accorde aux camerounais la chance de créer des richesses sans pour autant en avoir les moyens.

Publicité
Publicité

D'où l'augmentation du Salaire Minimal Interprofessionnel Garantie (SMIG) qui lui va de 28 000 F CFA à 36 270 F CFA. Quelle changement, lorsqu'on sait que les prix des hydrocarbures auront évolué de 12% tandis que le SMIG lui a vu sa hausse de 5%. Telle est l'ironie du sors de ce jeux de chiffres. Inlassablement, nous nous dirigeons vers une vie encore plus chère et plus poreuse lorsqu'on sait que les carences nutritionnelles font pression et actualités dans ce pays.

En ces temps de discorde, le ministre du travail et de la sécurité sociale tente tant bien que mal à calmer les différents syndicats interprofessionnels qui ne sont pas encore satisfaits de la présente décision. On pourra donc, dans les jours à venir revoir une autre publication faisant rectification de ce SMIG.

Publicité

Toutefois, malgré la descente du Ministre des commerces dans les grands marchés pour la stabilisation des prix des produits de grandes consommations (Riz, plantain, manioc, arachide...) n'en demeure moins que les populations subissent les rétorques des commerçants quant à cette augmentation des prix des hydrocarbures car disent-ils: "Croyez-vous que nous aussi nous ne transportons ces vivres?". La chronique demeure donc pressante, car le seul moyen pour pallier à cette situation difficile c'est de créer des emplois dans des secteurs innovants, mettre en relation tous les compartiments nécessitant la valeur véritable du SMIG, également de mettre en symbiose tous les réseaux sociaux présentant favorablement une contribution pour la mise en place d'une politique de développement et de stabilisation. #Facebook