Le premier ministre Algérien Abdelmalek Sellal a affirmé dans une déclaration à la presse aujourd'hui jeudi à Alger que l'avion de la compagnie aérienne Air Algérie qui assurait la liaison entre la capitale de Burkina-Faso Ouagadougou et la capitale Algérien Alger a disparu dans la nuit 50 minute du mercredi 23 au jeudi 24 juillet, après son décollage. L'avion de la compagnie espagnole Swift air affrété par air Algérie, dont l'équipage est de nationalité espagnole, transportait 119 passagers dont 7 membres d'équipage cité par l'agence algérienne APS. La compagnie Air Algérie avant indiqué dans un précédent communiqué de presse que les passages qui ont été enregistrés sur la liste d'embarquement sont 50 Français, 24 Burkinabés, 8 libanais, 6 espagnoles, 5 canadiens, 4 allemands, 2 luxembourgeois, 1 maliens, 1 belgs, 1 nigériens, 1 camerounais, 1 égyptien, 1 ukrainien, 1 romanis, 1 suisse, et 3 de nationalité au cours de recherche selon la même source.

Publicité
Publicité

Sellal a indiqué que des opérations de recherche se déroulent en coordination avec les autorités concernées.

La compagnie Air Algérie précise que le vol AH 5017 a décollé à 1h17 GMT au lieu de 01h05 initialement prévu, et devrait arriver à Alger à 05h11 GMT (06H11 à Alger), le contacte a été perdu très peu de temps après son décollage plus exactement à 01h55 GMT en survolant la région de Gao en mali. A cet égard, une cellule de crise a été installée et mise en service au niveau de l'aéroport d'Alger et présidée par le ministre de transport Amar GHOUL, cette cellule a immédiatement pris attache avec les autorités nigériennes et maliennes, ainsi qu'avec d'autres partenaires pour contribuer à la recherche des raisons de cette disparition selon l'agence Algérienne APS.

Publicité

Air Algérie a mis en service un numéro de téléphone de contacte pour les familles concernées par ce vol. De son côté le ministre des transports Burkinabé a le pilote de l'appareil avait demandé de changer sa route à cause d'une tempête. Le contact a été perdu dans l'espace aérien malien, un peu prés de la frontière algérienne selon APS. Le premier ministre Algérien Abdelmalek Sellal, a précisé que « des moyens nationaux sont mobilisés dans les opérations de localisation et de recherche de l'avion, il a précisé également que des communications sont en cours avec les autorités burkinabé pour confirmer les nationalités des passagers et les membres d'équipage sur ce vol.  #François Hollande