Le bilan poursuit à s'alourdir à Gaza ; 67 palestiniens ont été tués aujourd'hui. Au moins de 67 palestiniens ont été tués aujourd'hui mercredi à Gaza à la suite d'une agression israélienne. Le bilan indique que plus de 1.296 palestiniens ont été tués et 7.200 blessés depuis le début de ce conflit le 8 juillet.
Après 22 jours de ce conflit dans la bande de Gaza, l'armée israélienne a annoncé une trêve humanitaire de quatre heures qui va commencer aujourd'hui à 14h. Cette arrête d'agression contre les palestiniens ne s'appliquera cependant pas aux zones dans ou les soldats sont déjà engagés dans des opérations. C'est la troisième tentative de cessez-le-feu depuis le début d'agression contre gaza.
Les autorités israéliennes avaient déjà décrété une trêve humanitaire samedi dernier pour une période de 12 heures, prolongée de 4 heures, mais celle-ci avaient rompue, une autre brève déclarée lundi pour la fête musulmane aïd elfitr, avaient été aussi rapidement volé en éclats. Plus de 16 palestiniens ont été trouvé morts dans l'établissement UNWRA de l'ONU, après le bombardement israélien, l'agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens UNWRA a accusé l'armée israélienne de cette violation de droit international, le chef de l'UNWRA Pierre Krähenbühl a indiqué que des enfants ont été tué la nuit dernière alors qu'ils dormaient à coté de leurs parent, « je condamne dans les termes les plus fermes possible cette grave violation du droit international par les autorités israéliennes » a ajouté ce dernier.
L'organisme onusien a appelé la communauté internationale dans un communiqué à agir le plus rapidement possible pour mettre fin immédiat à cette bataille.
Le chef de l'UNWRA a expliqué qu'il est encore tôt de définir un bilan définitif des morts palestiniens, il a indiqué que c'est la sixième fois qu'une de leur école ont été frappée par ces bombardements, « nos employés, ces gens qui mène l'action humanitaire sont tués »
Le bilan des morts augment au fil des bombardements, le bureau de coordinations des affaires humanitaire de l'ONU, donne un autre bilan qui se compose de 1065 tués avec 795 civils dont 229 enfants, aussi 215 000 palestiniens ont quitté leur maison à cause de ce conflit, parmi eux 170000 ont trouvé refuge l'un des 82 centre gérés par l'ONU. Du coté des israéliens, 53 soldats ont été tués depuis le 8 juillet. L'armé israélien a instruit avoir frappé plus de 4000 cibles dans la bande de Gaza.