La police israélienne a abattu ce jeudi un Palestinien âgé de 32 ans soupçonné d'avoir tenté quelques heures plus tôt de tuer un activiste juif d'extrême-droite, ce qui a conduit à des affrontements à Jérusalem-Est et à des craintes d'un nouveau soulèvement palestinien.

Le corps du Palestinien gisait dans une mare de sang entre les antennes paraboliques sur le toit d'une maison de trois étages dans un quartier de Jérusalem-Est, où les forces israéliennes ont scellé une zone et ont repoussé les manifestants palestiniens qui jetaient des pierres.

Le Palestinien a été soupçonné de tirs et blessures contre un activiste religieux d'extrême droite qui a mené une campagne pour que les Juifs soient autorisés à prier dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa qui est le site le plus sensible à Jérusalem et le plus saint dans l'islam et le judaïsme.

Colon d'origine américaine, l’activiste a été abattu alors qu'il quittait une conférence au Centre du patrimoine Menahem Begin à Jérusalem mercredi soir alors que son agresseur a échappé à l'arrière d'une moto.

Publicité
Publicité

Un porte-parole a indiqué que le Palestinien avait travaillé dans un restaurant. Âgé de 48 ans, l’activiste reste dans un état grave mais stable à l'hôpital, selon les médecins. La zone autour d'Al-Aqsa, également connu sous le Mont du Temple, a été fermée en guise de mesure de sécurité.

Des hélicoptères de la police israélienne ont encerclé Jérusalem-Est dès les premières heures de jeudi, alors que les unités spéciales ont cherché le tueur présumé. Le quartier où le Palestinien a été tué ainsi que le district voisin de Silwan ont été le théâtre d'affrontements nocturnes entre Palestiniens et forces israéliennes ces derniers mois alors que les tensions ont été intensifiées depuis la guerre de Gaza et sur ​​l'accès à Al -Aqsa.

Selon des habitants, des centaines de policiers israéliens et des unités spéciales ont été impliqués dans la recherche du Palestinien.

Publicité

Il a été suivi jusqu'à sa maison de famille dans les ruelles sinueuses et les collines du quartier avant qu’il soit finalement acculé à la terrasse d'un bâtiment adjacent.

« Les unités de police anti-terroriste ont encerclé une maison dans le quartier et ont arrêté un suspect dans la tentative d'assassinat de l’activiste », a déclaré le porte-parole de la police israélienne. « Dès leur arrivée, ils ont été attaqués et ont riposté en tuant le suspect ».

Les sections locales ont identifié l'homme comme Palestinien, qui a été libéré en 2012 depuis une prison israélienne. Son père et son frère ont été arrêtés et emmenés pour interrogatoire. La police israélienne a tiré des bombes assourdissantes qui ont mis les habitants en colère et qui criaient quand ils ont vu le drame se dérouler à partir des balcons environnants.