Comme dans chaque pays au monde, les histoires d’amours ont leur propre style et leur propre code.  En Algérie, ces relations amoureuses est toute une aventure. Une aventure qui se partage avec les autres pays arabe. Dans un environnement social comme celui de l’Algérie ou tout est permis pour l’homme et presque tout est interdit à la femme. La relation hors mariage est donc délicate à vivre et elle n’est pas vécue par la même façon entre les deux sexes.

Généralement l’histoire commence après l’échange un petit mot et puis du numéro du téléphone dans la rue, dans les écoles, les universités ou les mariages….un lieu où les deux personnes se croisent et puis décident d’être ensemble. L’échange d’un mot se transforme en relation quand les deux sont satisfaits.

L’aventure commence le moment ou le jeune couple décide de se voir, La jeune fille doit chercher un et milles raisons pour pouvoir sortir de chez elle, elle doit avoir une raison pour sortir de chez elle et aller rencontrer son copain. Elle ne peut pas dire à ses parents qu’elle va voir l’élu de son cœur. C’est pratiquement impossible.

C’est compliqué de sortir de la maison et d’aller voir son amoureux tout en faisant attention à ne pas être croisé par son père, frère et même voisin. Si ça serait le cas, ça serait un vrai scandale pour elle. Tant que pour le jeune homme, tout est normal, il a qu’à connaitre le lieu du rendez-vous et l’heure, venir et puis même s’ils croisent que ce soit, ça passe sans aucun problème.

Aimer en Algérie, c’est bien possible, mais vivre une relation amoureuse et partager de la tendresse est difficile à surmonter. Les rendez-vous se fait généralement dans les jardins publiques, les restaurants, ou même dans les rues, l’essentiel un endroit ou personne de ses connaissances peuvent les viser. Et comme il n’y a pas beaucoup d’endroits ou le couple peut passer le temps, donc ils se contentent de marcher dans les rues pour pouvoir échanger quelques discussions tête à tête.

Pendant le rendez-vous, il faut bien faire attention à l’heure, la fille ne peut pas dépasser Maghreb (l’heure du coucher du soleil), si non, elle sera lynchée et mal réputée par la société et par sa famille aussi. Pendant que le jeune homme peut même rentrer après minuit.

Comme le couple ne peut pas se voir tous les jours, il garde le contact par téléphone qui est un moyen indispensable lors d’une relation amoureuse, il passe la nuit à parler sur téléphone, et aussi par le biais des réseaux sociaux Facebook, Skype très souvent.

Et comme c’est connu, ce genre de relation peut réussir ou ne pas réussir, la relation dépassera ce stade pour passer dans un autre stade qu’est le mariage, ou ça n’aboutira à rien et chacun va voir ailleurs.