Une coulée de lave fonce sur les maisons à Hawaii avec une lave qui a avancé jusqu'à 10 mètres par heure, ont indiqué des responsables. La lave est arrivée ce lundi à moins de 70 mètres de la propriété résidentielle la plus proche et a continué à progresser pendant la nuit.

La lave s'est constituée de cloques chaudes, enterrant des rues et couvrant des arbres. Les résidents de la ville pittoresque de Pahoa sur la grande île d'Hawaii ont été forcés de fuir, impuissants à arrêter le fleuve de lave qui se rapprochait.

« Nous ne savons pas ce que nous allons faire », a déclaré une résidente. « Elle est vraiment effrayante.

Publicité
Publicité

» La lave a été crachée du volcan Kilauea depuis qu'il a éclaté en Juin. La coulée de lave a parcouru 19 kilomètres depuis, parfois accélérant de façon erratique, attisant récemment pour couvrir plus de terrain.

Le débit a progressé à environ 275 mètres de dimanche matin à lundi matin, vers le nord à environ 10 à 15 mètres par heure. À d'autres moments, la lave a ralenti à environ deux mètres par heure ou a accéléré à environ 20 mètres par heure, en fonction de la topographie, a expliqué un porte-parole de l'Observatoire volcanologique d'Hawaï.

Les fonctionnaires disent qu'il n'y a aucun moyen d'arrêter la lave, mais ils travaillent pour protéger les poteaux électriques provenant de la combustion et de créer des détours dans le cas de la route principale qui est affectée, coupant l'accès à des milliers de personnes.

Publicité

Les fonctionnaires d'Hawaï prennent des dispositions pour les personnes vivant dans le chemin de la lave. « Vous ne pouvez imaginer la frustration ainsi que le désespoir qu'ils vivent », a confirmé le directeur de la défense civile du comté d'Hawaii.

Au-delà d'être enterrées par des dizaines de mètres de roche noire trempé, des structures pourraient également prendre feu en étant près de la lave. Kilauea est l'un des volcans les plus actifs de la planète et est en éruption continue depuis 1983. Les coulées de lave ont détruit des maisons à proximité, dans le passé, dont 200 maisons dans les années 1990.