Il va sans dire que le Cameroun pourrait entrer dans le Guiness des record suite à ses multiples arrestations via l'opération épervier contre ces ex-directeurs,députés, ministres et même premiers ministres. En effet l'opération épervier avait été lancée il y'a quelques années suite aux détournements de deniers publics qui sévissaient au sein de l'état camerounais. Le professeur Gervais Mendo ze homme d'église, laïc engagé, mariologue (fervent adorateur de la sainte vierge mère de Jésus Marie) auteur-compositeur et créateur de la "voix du cénacle" célèbre chorale au Cameroun qui d'ailleurs qui durant son mandat à la télévision nationale n'avait cessé d'être diffusé sans relâche s'est vue entrer dans la célèbre prison Dénommée Nkondengui.

Publicité
Publicité

Il rejoint ainsi ces nombreuses personnalités capturées elles aussi par ce fameux "épervier". Ces actions (arrestations) menées par l'opération épervier avaient créées un tollé au sein de l'opinion publique camerounaise lors des premières opérations d'arrestations. Épervier comme il avait été dénommé avait créé la surprise en arrêtant le directeur du FEICOM(fond spécial d'équipement et d'intervention intercommunale) Ondo Ndong quasi intouchable pour le détournement des deniers publics à raison de milliards de Francs CFA. Cela avait surpris les citoyens camerounais qui n'auraient jamais imaginés qu'on puisse mettre aux arrêts cette illustre personnalité. Au fil du temps s'en s'est suivi l'arrestation d'un ex-ministre de la Santé Urbain Olanguéna Awono, un ex-ministre des Finances Polycarpe Abah Abah, , un ex-directeur de la CAMAIR (compagnie d'aviation du Cameroun) Yves Michel Fotso, un ex-premier ministre , un ex-directeur de la FECAFOOT (fédération camerounaise de football) Iya Mohamed, un ex ministre de l'Aménagement du Territoire (ministère de l'intérieur) Marafa Ahmidou Yaya et la liste ne faisant que s'empirer suscite toujours autant d'interrogations.

Publicité

Cette initiative a été menée par l'action d'assainissement moral entreprise par Son Excellence le Président de la République Chef de l'état Paul BIYA.

Ce mercredi le 12 Novembre 2014, Gervais Mendo Ze aurait été convoqué par le procureur de la république par le TSC (tribunal spécial camerounais) ainsi que 4 de ses collaborateurs car il avait été auditionné il y'a de cela quatre an pour avoir été débiteur du trésor public d'un montant de plus de 2 milliards pendant qu'il était directeur général de la CRTV( Cameroon Radio and Télévision). Le CDBF (le conseil de discipline budgétaire et financier) avec l'aval du conseil supérieur de l'état (CONSUPE) lui aurait reconnu une faute des gestion des redevances audiovisuelles.

Il est vrai que même dans les foyers on parlait de ses dépenses énormes qu'affectionnaient Le professeur Gervais Mendo ze car selon les dires il s'était transformé en homme d'église aux actions de philanthropie comme personne. En effet les distributions de nourritures et d'argents se faisaient même jusque dans son domicile sis au quartier Nkol-Eton près de Moto-Georges à Yaoundé.

Publicité

On pourrait dire qu'il se serait transformé en un Robin des bois moderne sans compter que le CONSUPE pouvait veiller au grain. L'opération épervier vu par la population satisfait cette partie de la société qui ne peut accéder aux grands postes d'administration et se retrouvent à travailler dans l'informel ou ceux n'ayant pas pu devenir des personnalités réplique un vendeur à la sauvette. Ou serait-ce tout simplement une opération "mains propres" du gouvernement afin de palier à tout ces désagréments et accusations de corruption en vue d'une transparence effective et d'une démocratie quelque peu avancée? Seul l'avenir nous le dira.

#Afrique