Encouragé par le succès des précédentes éditions, le "Christmas Market" était de retour à Bordeaux pour une troisième édition lors des fêtes de fin d'année. Au programme, le projet Darwin, vous proposait pendant deux jours près de 80 stands de bijoux, textiles, épicerie fine, design, art, musique, édition, jouets... Un endroit unique, pour finaliser ou commencer l'achat de vos cadeaux. Concert de Noël le samedi soir, restauration en continu avec le Magasin général. 
Mais ce n'est pas tout, car cette année Darwin avait mis les petits plats dans les grands et à l'occasion de cet évènement fêtait aussi son anniversaire. 

Darwin, une inspiration, un concept


Le projet Darwin, c'est tout d'abord le désir d'un groupe de jeunes adolescents de changer et transformer des lieux abandonnés et atypiques, en espace conviviaux et chaleureux. À l'instar de l'Utopia qui était autrefois un garage, est aujourd'hui un des cinémas les plus fréquentés de Bordeaux.

Philippe Barre, publicitaire de métier, nous confie, que depuis ses 15 ans, il avait une réelle volonté de s'investir dans un projet culturel, dont un skate Park pour lui et ses amis. Quelques années plus tard et désormais devenu grand, c'est en 2008, avec ses mêmes amis qu'ils décident de se lancer ensemble dans ce projet unique en Europe, qui ne s'inspire pas d'un, mais de plusieurs concepts. Dont l'approche Négawatt qui combine performance énergétique, et recours aux énergies renouvelables, avec un objectif principal la basse consommation. Et pour cela, plus que de nous faire découvrir, il s'évertue changer nos habitudes. Darwin, c'est aussi la collaboration d'entrepreneurs et investisseurs variés, on parle de friche culturelle, restaurateurs, épicerie ... Pour ne pas tous les citer, et le fameux skate Park de son adolescence, qui a lui aussi vu le jour. Mais cela ne s'arrête pas là, car aussitôt, l'idée lancée, c'est à l'occasion des nominations pour la capitale européenne de la culture, que le concept Darwin a était sélectionnée pour accompagner le projet culturel européen pour la ville de Bordeaux. 
Darwin ou l'écosystème de la caserne Niel, c'est un concept qui a du sens, avec une réelle volonté de redonner vie à des lieux insolites, ainsi comme le dirait un certain Antoine Lavoisier « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ».

Et pourquoi nommer ce projet « Darwin » ? Tout simplement grâce à cette phrase qui n'a jamais quitté l'esprit de Philipe Bart. 
"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements", expliquait Charles Darwin. Qui illustre parfaitement ce projet de grande envergure en ces temps de crise, où certains lieux, monuments, chargés d'histoire pâtissent de cette course effrénée à l'économie. 

Un weekend riche en activités


Le projet Darwin, c'est aussi l'organisation de nombreux événements tout au long de l'année et toujours dans cette idée d'écologie responsable. Le 13 et 14 décembre on fête donc Noël. 
En association avec "Instant Bordelais" et Sue Ellen pour cette occasion, un large choix de stands vous était proposé. Bijoux, accessoires, restauration, culture, art de tables, cosmétique, livres, et artistes étaient présents pour vous faire profiter de leurs créations et activités. Durant ce weekend, deux concerts gratuits étaient proposés, ainsi que deux brunchs pour fêter les deux ans de Darwin, comme il se doit. 
Ces artistes, créateurs, et entrepreneurs pour la majorité aquitains, s'inscrivent pour la plupart dans une logique d'écologie responsable, recyclant eux aussi des matériaux déjà utilisés, travaillant avec des artisans. Conscients de leurs impacts sur la planète, ils tentent également de vous proposer des alternatives assez glamour au recyclage. 

Un marché de noël qui se veut donc plein de surprises, qui met l'écologie au goût du jour, nous permettant ainsi de repartir avec des poches et des têtes bien remplie. 

Il n'y donc pas d'âge pour apprendre !
#Ecologie