Publicité
Publicité

Des gens qui décident de garder chez eux des animaux sauvages ? Ce n'est pas la première fois qu'on entend de pareils histoires. Ce mardi 11 octobre les pompiers [VIDEO] ont fait une découverte bien étonnante en Seine-Saint-Denis. C'est plus précisément à #noisy-le-sec qu'un #lionceau a été retrouvé. L'#animal n'appartenait pas à l'homme mis en cause mais aurait été "loué". Ce n'est malheureusement pas la première fois que cet homme fait parler de lui.

Le jeune homme déjà connu pour d'autres faits similaires

Vous vous souvenez peut être de cette personne qui s'était pris en vidéo en train de parcourir les rues de Montreuil sur un cheval ? C'était la première fois que quelqu'un avait eu l'idée de circuler ainsi en milieu urbain.

Publicité

Et bien dans cette affaire de lionceau, il s'agit du même jeune homme ! A l'époque le cheval avait été parqué dans un parc, à l'intérieur d'un espace pourtant destiné aux enfants. L'affaire avait très rapidement fait grand bruit et l'animal s'était vu récupéré pour être mis hors de danger.

Il s'avère que l'homme mis en cause aime faire parler de lui. D'abord avec le cheval il s'était pris en vidéo sur sa monture au milieu des voitures avec un casque de moto. Avec le lionceau il se prenait régulièrement en photo. Les images étaient diffusées sur les réseaux sociaux ou le jeune homme souhaitait voir grimper sa côte de popularité.

L'animal récupéré est maintenant hors de danger

Ce sont les photos postées sur les réseaux sociaux qui ont alertées la police. Celle-ci a fait appel au pompier pour intervenir.

Publicité

En réalité le lionceau ne se trouvait pas au domicile du jeune homme mais dans un appartement de Noisy-le-Sec. Ce mardi, aux alentours de 18h30 le félin a été récupéré et mis en cage. Un vétérinaire a notamment participé à l'opération. Il s'est avéré que le lionceau était en voie de dépérissement. La nourriture et les soins conférés à son égard n'étaient pas suffisants. Sans le secours des pompiers l'animal n'aurait pu survivre encore bien longtemps. C'est l'association 30 millions d'amis qui a pris soin de garder l'animal avant de savoir où il sera envoyé. Comme souvent dans une telle situation un zoo recueillera ce nouveau protégé.

Mercredi matin la garde à vue de l'homme de 24 ans a été prolongée. Il est mis en cause pour "détention non autorisée d'espèce animale". Il serait temps de mettre un terme aux agissements de cet homme. Qui sait quel animal est-il encore capable d'aller chercher pour faire le buzz ?