Publicité
Publicité

Après le dernier buzz de celle qui voulait ressembler à Angelina Jolie, c'est maintenant un petit garçon qui a ému les réseaux sociaux. Dans le Tennessee, une mère a dû aller récupérer son enfant à l'école plus tôt pour la énième fois, parce que celui-ci était terrifié à l'idée d'aller déjeuner à son école. En effet, le petit Keaton se fait régulièrement insulter par ses camarades de classe et humilié. En pleurs, le garçon demande donc à sa mère de le filmer en train d'expliquer son calvaire quotidien, ainsi que son incompréhension face à cette situation. Kimberly Jones a ensuite posté la vidéo de son fils sur facebook où les réactions ne se sont pas fait attendre.

Publicité

Un problème croissant

Le mois dernier, une interview d'André Canvel, délégué ministériel chargé de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire disait dans Le Monde qu' "1 élève sur 10 est concerné" par le harcèlement scolaire, contre 1 enfant sur 4 aux Etats-Unis. De la primaire au lycée, beaucoup de jeunes en sont victimes et si le sujet s'aborde plus facilement aujourd'hui, certains n'osent pas en parler à leur entourage et préfèrent se retrancher face à de la violence physique ou verbale, ce qui peut parfois conduire à des comportements dépressifs ou suicidaires. Pour cela, il est important que les enseignants et les proches soient attentifs aux signaux envoyés par leurs enfants afin de pouvoir les préserver.

On est clairement sensibilisé sur les effets de cette méchanceté gratuite dans cette vidéo où Keaton est sidéré face aux comportements de ses harceleurs : "Pourquoi est-ce qu'ils harcèlent ? Quel est le but ?" demande-t-il.

Publicité

"Pourquoi prendre des gens innocents et trouver le moyen d'être méchant avec eux ? Ce n'est pas acceptable." Isolé car il craint de se faire jeter du lait et de la nourriture sur le visage, Keaton appelle à la tolérance : "Tout le monde est différent, ce n'est pas de notre faute. Si on se moque de toi, ne les laisse pas t'atteindre. J'imagine qu'il faut rester fort. C'est dur, mais peut-être qu'un jour les choses s'arrangeront." Cet appel n'aura pas été lancé en vain.

Un soutien mondial

Cette vidéo est rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux. Touchées par son discours poignant, de nombreuses personnes ont exprimé leur soutien au jeune garçon. Un hashtag a même été lancé spécialement pour lui : ##standwithkeaton (debout avec Keaton).

"Eduquons nos enfants sur les effets du harcèlement. Aucun enfant ne mérite ça."

"Je suis #deboutavecKeaton, si tu harcèles quelqu'un peu importe la "raison" que tu inventes tu es une personne faible. Il faut plus de courage et de force pour être bon."

Mais en plus de ces messages touchants, le petit Keaton se verra offrir de nombreuses invitations à des concerts et événements sportifs par des célébrités, telles que des joueurs de football de l'équipe "The Tennessee Titans".

Publicité

"En espérant que ma vidéo et les tweet que Keaton a obtenu rendent conscience du harcèlement et à quel point c'est sérieux dans notre système scolaire."

"Hey, Keaton Jones, est-ce que tu aimes le baseball ? Peux-tu me le faire savoir? Je dirige une équipe génialissime que tu devrais voir, dans un stade génialissime. Keaton, tu es un garçon formidable et je suis derrière toi ! Reste fort, mon pote!"

Même la star de #Stranger Things, Milly Bobby Brown, lui a adressé quelques mots :

"C'est tellement touchant. Pourquoi les gens font ça ? Je pense que tu es très cool Keaton! Je veux être ton amie (mais sérieusement) tu es vraiment génial."

Un internaute a également mis au point une collecte de fonds sur GoFundMe afin d'aider le système scolaire à mettre en place des mesures contre ce problème. Celle-ci a déjà atteint plus de 28 000 dollars.

Ce petit garçon qui se sentait seul contre tous aura finalement été plus entouré que n'importe lequel de ses harceleurs. #harcelement