Plutôt qu’une bûche glacée ou non, voila deux desserts originaux et faciles à réaliser pour vos fêtes de fin d’année.

Mousse de fruits

Les proportions : pour 200 grammes de fruits réduits en purée, il faut 2 grammes d’agar-agar ou 3 feuilles de gélatine, 4 blancs d’oeufs battus en neige très ferme auxquels on ajoute 2 cuillères à soupe de sucre glace pour les « serrer ».

Si vous utilisez des feuilles de gélatine, elles se diluent dans l’eau froide ; l’agar-agar se dilue à chaud dans la purée de fruits.

On laisse revenir la préparation à température ambiante puis on incorpore délicatement les blancs d’oeufs en soulevant le mélange à l’aide d’une spatule ou d’une cuillère à soupe ; on met la préparation au frais au moins trois heures.

Moi, j’utilise les pêches ou les abricots du jardin que je stérilise au moment mais on peut utiliser sans problèmes des fruits surgelés.

Tiramichèle

C’est une variante du célèbre dessert italien que j’ai revisité. Pour le réaliser, il faut des biscuits à la cuillère, du jus d’orange, du Grand Marnier, du mascarpone, des suprêmes d’orange et des zests, 4 jaunes d’œufs, 150 grammes de sucre et 4 blancs d’ œufs.

On commence par blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre. Quand le mélange est très clair, on ajoute le mascarpone, une cuillère à soupe de Grand Marnier ; on mélange bien de façon à obtenir une crème lisse et on laisse reposer au frais. On monte alors les blancs en neige ferme et on les incorpore délicatement à la crème au mascarpone ; on zeste une orange, puis on lève les suprêmes. Il ne reste plus qu’à « monter » le dessert : il faut un plat creux genre plat à gratin ; on installe une couche de biscuits à la cuillère trempés dans le jus d’orange puis une couche de crème au mascarpone que l’on garnit de suprêmes d’orange et que l’on recouvre de biscuits à la cuillère à nouveau imprégnés de jus d’orange ; on termine par une couche de crème. On décore de quelques zests et l’on réserve au frais jusqu’à la dégustation.

Si vous n’aimez pas les zest, voici une astuce pour faire de la confiture de vin, cela permet entre autres d’utiliser un vin « médiocre ou bouchonné ». Dans une casserole, mettez 75 cl de vin, un ou 2 zests d’orange, un bâton de cannelle, 4 clous de girofle, 6 grains de poivre et 250 grammes de sucre cristallisé. On porte à ébullition et on flambe pour éliminer l’alcool ; on laisse ensuite réduire à feu doux pendant une demi heure puis on filtre pour enlever les épices. On laisse alors réduire le mélange jusqu’à consistance d’un sirop épais. Il devient d’une superbe couleur rubis. On fait alors couler un petit filet de cette confiture sur l’entremet.

On peut faire également cette confiture avec du vin blanc, après réduction le mélange prend alors une jolie couleur ambrée.

Cette confiture accompagne également des fruits pochés.



Je vous souhaite une bonne dégustation et de très joyeuses fêtes de fin d’année.
#Gastronomie