Maredsous, célèbre pour ses divers fromages d'Abbaye, a lancé un projet il y a quelques mois. Celui de susciter la créativité de futurs chefs cuisiniers, en utilisant des produits classiques, tels que le pain, et les fromages de qualité de la marque. Objectif: réaliser une alternative créative et gastronomique à la traditionnelle tartine à base de fromage. En primeur absolue, Blasting News a goûté pour vous ces divers mets.

Il s'agit d'un grand concours organisé par Maredsous. Deux écoles réputées, enseignant la cuisine, ont été sélectionnées : l'Ecole Gastronomique Ter Groene Poorte du côté flamand (Bruges), et l'Ecole Hôtelière Provinciale du côté francophone (Saint Ghislain).

Publicité
Publicité

Dans chacune de ces écoles, 3 Junior Chefs furent choisis. Leur challenge était de réaliser 6 tartines gastronomiques chacun, en utilisant les fromages de Maredsous. De plus, celles-ci devaient entrer dans diverses catégories, à savoir la tartine brunch, la tartine zakouski pour l'apéro, ou encore la tartine dessert par exemple. Un défi réussi pour ces jeunes gens, qui nous ont fait goûter leurs préparations… Qui gagnera le titre de la meilleure tartine?

6 chefs, 6 tartines

Sander (Ter Groene Poorte), 20 ans, a visé la fraîcheur. Pour un lunch léger, il a combiné le Maredsous à tartiner light avec du guacamole et des légumes frais. Pour l'été, avec des températures douces et un soleil étincelant, nous on adore.

Adrien (Saint Ghislain), 18 ans, a présenté ses zakouskis au Maredsous poivre, carpaccio de bœuf et citron vert.

Publicité

On y retrouve le piquant du poivre, la tendresse de la viande et la fraîcheur du citron vert: une combinaison qui marche!

Judith (Ter Groene Poorte), 18 ans, nous a offert une autre version de zakouskis. Elle a assemblé une confiture d'oignons, du Maredsous fagotin, du radis, du concombre, ainsi qu'une fine tranche de saumon fumé. Le résultat est assez sympathique, et très frais!

Margaux (Saint Ghislain), 17 ans, a préparé une tartine sucrée-salée. La benjamine de la compétition a associé le fagotin tradition de Maredsous à du sirop de Liège, des poires cuites à la bière, et une touche croquante avec une noisette et du pain d'épice. Il s'agit là d'un mélange subtil. On aime, même si ce n'est pas évident à croquer!

Gilles (Ter Groene Poorte), 18 ans, a quant à lui réalisé une tartine au Maredsous crème, jambon italien, figue et aneth. Légère déception ici car nous retrouvons quasi uniquement le goût du Maredsous, or nous aurions aimé pouvoir retrouver tous les ingrédients lors de la dégustation.

Publicité

Ricardo (Saint Ghislain), 19 ans, est notre petit coup de cœur du jour, avec sa tartine "petit-déjeuner", qu'il intitule lui-même "petit-déjeuner royal". Il mêle le Maredsous tradition, aux oranges et à la confiture de framboise. Un régal, nous n'avons pas d'autres mots!

L'enthousiasme des uns et des autres

Le père Bernard Lorent, Abbé de Maredsous, a affirmé sa joie de recevoir des étudiants flamands et wallons visant l'excellence: "Nous parlons ici de l'authenticité de l'imagination, du travail, des produits, et de faire plaisir à tous".

Raph Van Loocke, directeur de l'Ecole Gastronomique Ter Groene Poorte, a tenu à présenter brièvement l'établissement: "Dans notre école, nous retrouvons toutes les formations alimentaires: boucherie, boulangerie, hôtellerie, grande cuisine, techniques de l'alimentation. La #Gastronomie est le lien entre ces différents départements qui s'influencent mutuellement. Il ne s'agit donc plus de l'exclusivité du département cuisinier". Il a ensuite précisé que ses élèves ont postulé de façon tout à fait volontaire à ce projet, signe de leur motivation.

Vincent Deghilage, directeur du Lycée d'Enseignement Technique Provincial, a souligné à son tour que "réunir deux écoles, l'une du sud, l'autre du nord du pays… Quoi de mieux que de se réunir autour de choses simples, à savoir le pain, le fromage, et les herbes qui apporteront une touche spéciale à la tartine. Il y a un réel retour à la simplicité, aux produits de base, en essayant de magnifier le produit".

Et les Junior Chefs, que pensent-ils du projet?

À la présentation de leurs tartines, nous avons senti toute la motivation et l'investissement des candidats, qui se sont, par ailleurs, beaucoup amusés durant ce projet qui leur a permis de faire parler leur imagination ainsi que leur créativité culinaire.

Pour Judith, ce projet était réellement intéressant car fondamentalement différent de tout ce qu'elle a pu faire jusqu'à présent. "J'ai énormément appris sur les produits de base que sont le pain et le fromage, et sur des combinaisons avec des ingrédients auxquels je n'aurais pas forcément pensé de prime abord". 

Ricardo est enchanté de cette expérience que "tout jeune cuisinier encore à l'école aurait aimé faire". Adrien ajoute à cela que même s'il ne gagne pas, il aura passé une belle expérience, et fait des choses dont il n'a pas l'habitude, à savoir tourner un spot télévisé, faire des shootings, etc. Et visiblement, l'étape "maquillage" aura marqué Ricardo! Tous deux ont pour objectif d'ouvrir leurs propres restaurants, avec des étoiles, s'il vous plait! Et Adrien de conclure: "Si j'aime ma création, et que les gens aiment nos tartines, c'est un aboutissement".

Et même si l'esprit est bon enfant, que les candidats ont davantage pris part au projet pour leur ambition professionnelle, n'oublions pas qu'il s'agit d'un concours, et qu'il y a un repas gastronomique dans un restaurant étoilé au choix, à la clé pour le grand gagnant. Pour voter, il suffit de se rendre sur la page Facebook "Maredsouscheese". Toutes les informations supplémentaires concernant ce projet se trouvent sur le site de Maredsous, section "Junior Chefs". Alors… Qui, selon vous, aura réalisé la meilleure tartine gastronomique ?