Originaire de la ville de Marans en Charente Maritime, la poule de Marans est issue d'une race très ancienne. Selon la légende, des marins auraient transporté des coqs de combat asiatiques sur leurs navires, puis les auraient croisés avec des poules locales qui auraient donné naissance aux fameuses poules de Marans.

Ces belles pondeuses possèdent des torses plus ou moins emplumés qui leur confèrent une certaine allure! Leurs oeufs sont d'un très gros calibre (70/80g) , d'une forme globuleuse caractéristique qui les placent parmi les plus gros oeufs de poule dans le monde.

Mais ce qui fait l'attrait de ces poules de Marans, c'est la couleur de leurs oeufs qui tirent sur le roux foncé.

Publicité
Publicité

La couleur de ces coquilles est due très certainement à la présence de gènes héréditaires, à ce jour non découverts, ce qui ajoute une part de mystère à ces poules hors norme.

La solidité  avérée de la coquille de ces oeufs est également exceptionnelle, ce qui  ajoute bien des avantages pour leur conditionnement et leur commercialisation. Par ailleurs, cette coquille épaisse permet de protéger la conservation de l'oeuf car les échanges gazeux sont quasi inexistants et empêchent ainsi l'oxydation de la chambre à air.

Pour finir, ces oeufs  possèdent une autre vertu et non des moindres due à leur remarquable richesse en protéine. Pour toutes ces raisons, un couple d'aviculteurs a choisi d'élever des poules de Marans afin de satisfaire une demande émanant du Sénégal, du Canada, d'Europe, voire  même du Qatar...

Publicité

Ce couple d'aviculteurs, installé dans l'Orne, possède environ 260 volailles qui pondent plus de 30000 oeufs par an. La moitié est utilisée pour la consommation, l'autre pour la reproduction. Ce qui permet d'espérer que cette poule tombée dans l'oubli est en passe de retrouver une place de choix dans l'aviculture d'aujourd'hui!

Rousse comme ses oeufs, mais souvent noire ou argentée, la poule de Marans, demande un long travail de sélection afin que l'on puisse obtenir une race vraiment pure. Mais les efforts semblent être payants et très bientôt ce sont ses oeufs que nous prendrons plaisir à déguster à la coque au petit déjeuner!  #Gastronomie