A compter de mercredi 1er juillet 2015, les bénéficiaires de l'ACS (Aide à l'acquisition d'une Complémentaire Santé) n'auront plus à avancer les honoraires chez le médecin. En effet, même avec le dispositif en place qui permettait de ne payer que la part mutuelle, trop de personnes devaient encore se passer de soins faute de moyens.

Le tiers-payant sera étendu dès le 1er juillet 2015

Ce nouveau plan était l'un des points de la réforme concernant le tiers-payant imaginé par Mme M. Touraine, Ministre des Affaires Sociales et ses équipes, afin de permettre aux personnes à faibles revenus (compris entre 720 € et 970 € par mois pour une personne seule).

Publicité
Publicité

Il a fait couler beaucoup d'encre et grincer bien des dents chez les professionnels de santé, mais Mme Touraine y tenait malgré l'ACS, qui permettait aux bénéficiaires du système d'obtenir jusqu'à 550 € d'aide (pour les 60 ans et plus). Beaucoup de gens n'avaient pas la possibilité de se faire soigner ne pouvant s'acquitter de l'avance d'honoraires.

L'objectif de Mme Touraine pour cette partie de la réforme du tiers-payant est de permettre l'accès aux soins à environ 1,3 millions de personnes d'ici à la fin de l'année. Par ailleurs, afin de rassurer ses détracteurs, Mme la Ministre assure que cette réforme ne coûte pas un sou au #Gouvernement.

Le reste de la réforme avec entre autres la possibilité de choisir une mutuelle parmi la dizaine d'offres sélectionnées par l'Etat (pour les nouveaux bénéficiaires, les autres peuvent attendre la fin de leur contrat avant de changer mais ont systématiquement le tiers-payant), prendra effet d''ici à 2 ans.

Publicité

Si les foyers touchés par la réforme s'en montrent contents, le corps médical ne l'entend pas de cette oreille et continue de renâcler. Les syndicats de médecins n'en veulent définitivement pas, du reste, le CSMF (principal syndicat des médecins) souhaite ardemment voir ses adhérents totalement refuser le tiers-payant aux personnes concernées.

La lutte entre le gouvernement et les syndicats de médecins va-t-elle prendre fin ? Réponse dans quelques temps, après la mise en application du nouveau système. #Loi #Médecine