Divers sites dispensent des conseils pour acheter en ligne un billet d’avion, de train, de bus… Car les tarifs varient en fonction du remplissage des divers véhicules, donc de la demande. Les mêmes mécanismes s’appliquent plus ou moins pour tout #achat en ligne, et en plus, certains sites de vente peuvent consentir des rabais « à la demande ».

Tentez de contacter un vendeur

L’avez-vous remarqué ? Divers sites, notamment d’informatique, disposent d’un assistant pour vous guider dans vos choix. Souvent, il ne s’agit que d’une liste de QFP (ou FAQ, en anglais, ou questions fréquemment posées pour être plus clair). Mais parfois, vous pouvez entrer en contact avec un vendeur.

Publicité
Publicité

N’hésitez pas à faire état d’un budget serré, demandez si une prochaine promotion s’appliquera sur le produit : vous pourrez, peut-être, obtenir un rabais immédiat. Sinon, différez votre achat.

Car il y a de grandes chances que, quelques jours plus tard, vous receviez un message de relance ou voyez s’afficher une publicité pour le produit en question. C’est souvent le cas lorsque, ayant ajouté un article à votre panier, vous renoncez à l’acheter. Le pari, c’est d’être relancé à un tarif plus avantageux. Le risque est que le produit passe en rupture de stock.

Dans certains cas, les mêmes mécanismes que ceux d’une réservation hôtelière ou de transport peuvent s’appliquer. Votre adresse IP est conservée, et si vous consultez plusieurs fois pour une même destination, le prix peut être incrémenté à la hausse.

Publicité

Pour un achat en ligne, optez pour la navigation masquée (Edge, Firefox, Chrome peuvent ouvrir une fenêtre de navigation privée). 

Météo et saison

Pour tout achat, évitez plutôt les fins de semaine. Le lundi, il y a généralement moins d’acheteurs, car ils disposent de moins de temps. Les tarifs peuvent donc être plus avantageux en début de semaine.

La météo peut aussi jouer : tant pour les voyages que les réservations ou… le mobilier, les jeux de plein air, le jardinage. Idem : autant acheter hors saison, soit des articles de sports d’hiver en été, des maillots de bain en plein hiver.

Acheter en ligne est souvent avantageux chez les enseignes « brique & mortier », comme Darty ou la Fnac, disposant d’un réseau de magasins et d’un site : certains articles ne sont vendus qu’en ligne, d’autres à des prix moindres qu’en magasin (et vous vous épargnez les frais de livraison en les retirant en magasin).

Autre astuce valant pour de grandes enseignes multinationales (Amazon, mais aussi Mark & Spencer, El Corte Inglès…) : faire le tour des sites en diverses langues.

Publicité

Il faut bien sûr prendre en compte d’éventuels frais de change et de livraison. Les tarifs varient en fonction de la demande locale, une même marque peut consentir des promotions pour tel ou tel pays. Certains sites comparateurs se chargent pour vous de la recherche à travers l’Europe ou même, aussi, les États-Unis.

Enfin, tentez d’atteindre le montant d’exonération des frais de livraison. Ajoutez à votre panier un ou des articles de #Consommation très courante si c’est possible. Un exemple ? Vous achetez à votre chien des oreilles de cochon séchées pour le faire tenir tranquille ? Vous trouverez aujourd’hui, en promotion, cet article (mais aussi des cosmétiques, des stylos, d’autres consommables). Voyez en priorité les « ventes flash » ou l’épicerie.

En tout état de cause, comparez. Ainsi, parfois, pour un ordinateur en promo sur le site Dell ou HP, vous trouverez le même à moindre coût sur un site de distributeur (Grosbill, par exemple), ou plus généraliste (Ebay, Cdiscount, Pixmania, &c.).

Attention à l’effet inverse : des sites comparateurs ont assis leur réputation sur des prix inférieurs, puis, au fil du temps, c’est devenu l’inverse. Même chose pour TripAdvisor : ses tarifs de réservation sont parfois supérieurs à ceux des sites vendeurs eux-mêmes (pour un même hôtel, 5 euros de plus que directement sur Booking, par exemple). Mais acheter futé est chronophage et peut faire rater des promos ponctuelles.. #Astuces conso