Le juicing est une méthode d’alimentation à base de jus concentrés de fruits ou de légumes, destinés à nous apporter un grand nombre de vitamines, d’antioxydants et à purifier notre organisme de ses toxines. Cette tendance nous arrive tout droit des Etats-Unis, et l’on compte bon nombre de bars à jus notamment dans la cité des anges, Los Angeles. Le star system en a déjà fait sa nouvelle marque de fabrique et forcément, avoir le corps des stars hollywoodiennes avec des  jus naturels, cela reste tentant , malgré des prix non négligeables (environ 40€ pour les repas d’une journée).

Si le juicing promet des pertes de poids importantes et un nouvel équilibre de l’organisme par des produits naturels, les nutritionnistes alarment toutefois sur les effets néfastes d’une alimentation uniquement basées sur la #Consommation de jus.

Publicité
Publicité

En effet, le corps a besoin d’ingrédients solides pour bien fonctionner, notamment au niveau intestinal, et tous ceux qui ont déjà subi des désordres de transit après avoir consommé trop de fruits peuvent témoigner que cela n’a que peu de vertus et comporte un sacré désagrément. De plus, nos reins, notre foie et nos intestins sont bien conçus pour trier les déchets et détoxifier le corps depuis la nuit des temps, donc les jus peuvent constituer une aide mais la nature est déjà bien faite !

Quant aux vertus amincissantes du juicing, je pense qu’elles sont réelles mais dangereuses car elles créent de nombreuses carences alimentaires, de par la source de fabrication des jus. En effet, a contrario des smoothies dilués avec des produits laitiers et divers aliments pour leurs donner davantage de contenance et de goût, les jus de type « juicing » sont fabriqués à l’aide d’une centrifugeuse ou d’un extracteur et ne contiennent donc ni fibres ni certains nutriments dont notre corps a besoin (protéines, glucides, lipides).

Publicité

Cela peut induire des baisses de forme alors que c’est l’inverse que l’on veut obtenir, et des pics de faim car les produits sont absorbés très rapidement par l’organisme. Pour autant, de nouveaux métiers émergent comme des cours de juicing, afin de créer ses propres jus à la maison et d’éviter le gluten, les graisses ou de consommer davantage de légumes.

Mes conseils :

Tout d’abord, il faut bien vérifier la provenance de vos fruits et légumes car il va de soi que des fruits traités sont peu riches en vitamines et en sels minéraux et vous risquez de boire du jus chimique plus qu’autre chose. De même, des légumes congelés ou surgelés perdent toujours de leur saveur et de leurs bienfaits donc si vous voulez vous mettre au juicing, les produits dit « bio » ou « origine contrôlée » et les marchés de produits frais doivent faire partie intégrante de votre nouvelle vie.

Ensuite, je pense que les jus doivent être combinés avec une alimentation variée et équilibrée, afin d’éviter les carences évoquées plus haut et une certaine lassitude.

Publicité

Boire des jus à longueur de journée ça n’ouvre guère l’appétit, comme les régimes à base de soupes par exemple. Le #Bien-être et la bonne humeur sont des valeurs primordiales pour débuter un régime ou assainir son organisme. Aussi le juicing une fois par semaine par exemple peut être un bon compromis, couplé à des activités sportives et des aliments solides sur d’autres repas, pour moins de fatigue et un effet sur le long terme.

Enfin, bien que plus caloriques, n’oubliez pas les smoothies qui conservent leurs fibres et des produits laitiers tout en vous donnant votre dose de fruits pour faire le plein de vitamines !

Tendance : les lunettes de votre été

Tendance : les sandales compensées, le must have cet été