"Les produits laitiers sont nos amis pour la vie !". Qui n'a jamais répété en chantant joyeusement le slogan publicitaire bien connu du grand public ? Le lait, le fromage ou les yaourts sont-ils indispensables à notre bonne santé ? Doit-on obligatoirement consommer trois produits laitiers par jour pour garder intacte la solidité de nos os ? Mais au fait, a t-on toujours consommé le lait des vaches, brebis et autres #Animaux de la ferme... ? Retour en arrière.

 

Les origines de notre consommation de lait.

Les hommes sont apparus sur terre il y a 7 millions d'années et ont commencé à consommer un peu de lait lors de leur sédentarisation au moyen-orient, il y a environ 6000 ans.

Publicité
Publicité

Pendant près de 8000 ans, les méditerranéens n'en consommaient que très peu (fromage) et les scandinaves un peu plus. Quant aux asiatiques et aux américains, ils n'en consommaient pas du tout. L'invention de la pasteurisation à la fin du 19ème siècle et de la réfrigération au 20ème fut le démarrage d'une consommation plus grande, notamment aux USA et en Europe après la seconde guerre mondiale. En cette période de malnutrition, le Président français Pierre-Mendès France décida en 1954, que chaque école devrait servir un grand verre de #lait et du sucre à chaque élève. Cette mesure qui aurait dû prendre fin lorsque la période de malnutrition fut terminée, se poursuivit  pourtant. Les industriels ayant pris l'habitude de produire en masse, il fallait donc bien trouver des débouchés à toute cette production !

 

Comment faire consommer du lait à une population qui n'en a pas besoin ?

La solution fut trouvée par les lobbies français qui se sont mis à prétendre que la population se trouvait en carence de protéines et de calcium.

Publicité

Une énorme campagne de propagande fut alors déclarée, propulsant l'industrie laitière française au second rang mondial, juste derrière les USA.  Pour se rendre compte, quelques chiffres : L'industrie laitière c'est 180 000 emplois, 20% du CA industriel français et 500 millions d'euros de budget publicitaire. L'argent destiné à la publicité a permis à l'industrie laitière de se rapprocher des personnes responsables des recommandations nutritionnelles en France. En ce qui concerne les produits laitiers, le Programme National Nutrition Santé (PNNS) conseille à la population française de consommer 3 produits laitiers par jour. Cette recommandation établit par un institut officiel ne se base pourtant sur rien de concret puisque aucune étude scientifique ne mène à cette conclusion. Alors pourquoi cette recommandation du PNNS me direz-vous ? Le fait est que le directeur de celui-ci collaborait avec Candia ou d'autres grandes marques telles que Danone ou Nestlé. Y aurait-il quelque chose à y voir ? Est-ce un hasard si certains membres du PNNS travaillent avec l'industrie laitière ?

Mais au fait, que conseille l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ? L'OMS recommande de consommer 500 mg de calcium par jour.

Publicité

Et le PNNS ? 900 mg, soit près du double. Les Français seraient-ils donc plus carencés que le reste de la population mondiale ? Et bien non, sauf cas minoritaire, le français moyen n'est pas plus déficient que ses voisins. Business vous avez dit ?

 

Le lait est-il la seule source de calcium ?

Il faut nous ôter de l'idée que nous ne pouvons puiser notre source de calcium dans les seuls produits laitiers. Les fruits et les légumes contribuent à des apports intéressants aussi : les épinards, les brocolis ou encore toutes les variétés de choux. Même l'eau couvrira vos besoins : des eaux à forte teneur calcique telles que Hépar, Courmayeur ou Contrex couvriront vos besoins journaliers en calcium. De plus, nous pouvons ajouter que le lait est un facteur aggravant dans les maladies telles que certains cancers ou l'ostéoporose, que les animaux sont maltraités et que l'impact écologique est très négatif.

Et puis, la nature est bien faite. A part l'homme, qui voyez-vous consommer, une fois adulte et sevré, le lait d'une autre espèce ? #Maladie #Consommation