Avec son arrivée en France, Amazon fait bouger les lignes en relançant la bataille de la #SVOD (subscription video on demand), Autrement dit « vidéo à la demande avec abonnement » à quelques semaines des fêtes de fin d’année. Le service #Amazon qui n’était jusqu’alors disponible qu'aux États-Unis, en Allemagne, en Autriche ou au Japon passe à une diffusion quasi-mondiale. Cette nouvelle implantation qui était très attendue le met en position d’égalité avec son concurrent direct : Netflix. Le géant du net avait déjà bonifié le service Prime avec Amazon Music Unlimited (musique en streaming) proposée à prix cassés aux abonnés.Un récent sondage de médiamétrie a noté une hausse de 25% de la SVOD en seulement huit mois et 15% des foyers seraient déjà équipés. De son côté, la plateforme #Netflix est disponible en France depuis septembre 2014 et compterait 700.000 abonnés. Actuellement, Netflix atteint près de 90 millions d’abonnés avec une progression de 12 millions d’abonnés cette année. Avant fin 2017, Netflix atteindre les 100 millions d’abonnés dans le monde. Ses services de streaming sont accessibles dans 190 pays.

Les monstrueux catalogues video d’Amazon et de Netflix

En réalité, Amazon possédait depuis longtemps cette offre, mais elle n’était accessible qu'à travers son service haut-de-gamme Prime. La guerre des prix commence puisque Amazon prime video est proposé à un tarif inférieur à celui de Netflix : 8,99 dollars contre 9,99 dollars par mois chez Netflix. Mais la guerre devrait aussi se faire sur le contenu du catalogue avec les productions directes de chacun des acteurs. Amazon Prime Video mise sur son énorme catalogue de films, séries et ses propres créations de contenus pour attirer les ménages français. Déjà, Netflix a indiqué qu'il souhaitait augmenter ses dépenses annuelles pour la production de contenu à hauteur de 5 à 6 milliards de dollars. En 2015, Amazon aurait déjà produit pour plus de 3 milliards de dollars de contenus. Prime Video est accessible depuis un ordinateur, les smartphones ou tablettes ou certains téléviseurs connectés Smart TV.