Voyageant beaucoup en Europe, et cherchant des chambres d’#hôtel le plus souvent d’un jour sur l’autre, j’ai recours à plusieurs méthodes. D’une part, voir TripAdvisor qui s’appuie sur trois sites de réservation, ensuite lancer la Google Map (qui indique les hôtels et des tarifs indicatifs), enfin, si c’est possible, soit par téléphone, soit en ligne, si l’hôtel dispose d’un site en propre, voir s’il est plus avantageux ou non de réserver directement auprès de l’hôtelier. On s’aperçoit que les tarifs indiqués peuvent varier. Ainsi, en passant par TripAdvisor, le tarif appliqué pourrait être supérieur (généralement de cinq euros) à celui du site de #réservation accédé en direct.

Publicité
Publicité

Parfois, le site de réservation (Booking, Opodo, Amoma ou autre) propose des tarifs inférieurs à celui de l’hôtel lui-même. Mais si vous vous appuyez sur ce prix de nuitée, l’hôtelier contacté vous le consentira. Si vous ne passez qu’une nuit, il n’y a aucun rabais à espérer, mais s’il reste des chambres pour les nuits suivantes, vous pouvez obtenir une réduction correspondante à la commission due au site de réservation. En général, ma méthode fonctionne, mais elle exige du temps. Le nouveau service de réservation de MonHotelier promet de gagner du temps et d’obtenir d’encore meilleurs tarifs. Comment

Mise en relation "directe"

L’argumentaire de MonHotelier se fonde sur la loi Macron, permettant aux hôteliers de proposer en direct des prix plus intéressants que ceux indiqués sur les sites de réservation.

Publicité

Il parait que 90 % des clients passent par un site de réservation. Le dispositif est de poser une demande pour une destination, puis MonHotelier contacte les divers hôtels correspondant à la plage de tarifs indiquée par le client. Des hôtels, mettons trois étoiles, ayant trop de chambres libres, peuvent s’aligner sur votre demande. Le hic, c’est que la réponse peut tarder : entre cinq minutes et 24 heures. Ce qui parfois ne me convient pas (je cherche le midi pour le soir même). Mais cela peut être intéressant. Pour le moment, la base de MonHotelier est de près de 25 000 établissements toutes catégories (gîtes, chambres d’hôtes, campings inclus). Bémol, pour le moment le site ne couvre que la France. Après avoir sélectionné une destination, les dates d’arrivée et de départ, le tarif souhaité (ex. environ 30 €), MonHotelier soumettra votre requête à une trentaine d’hôtels sis au plus proche de la destination (rayon de 10 km). Ce serait ‘’gratuit pour le client et sans commission pour le professionnel’’.

Publicité

Fort bien, mais reste à savoir comment le site se rémunère (par abonnement annuel, par exemple ?).

Ce qui est sûr, c’est que les centrales de réservation prennent souvent une commission comprise entre 12 et 25 %. Avec MonHotelier, il y a fort à parier que les tarifs soient inférieurs (même si ce n’est pas garanti). Cela étant, des sites de réservation (au moins un, oublié lequel) proposent aussi une sorte de négociation sur les tarifs (vous indiquez un tarif et non plus une plage de tarifs, aux hôteliers de s’aligner ou non). L'intérêt, aussi que les hôteliers indiquent leur contact direct (mais ne reçoivent pas votre adresse électronique, donc, pas de relance). L'initiative est à tester et peut-être sera-t-elle propice à développer le tourisme en France. #Tourisme