Dès janvier prochain, à la suite d’un accord signé par les syndicats CFDT et CFE-CGC (cadres), contre l’avis de la CGT et de FO, les #Monoprix des grandes villes seront ouverts jusqu’à 22 heures dès janvier prochain. Pour le moment, une quarantaine d’enseignes ferment au-delà de 21 heures. Cela s’appliquera pour la plupart des magasins de Paris, Marseille et Lyon, mais aussi dans d’autres grandes villes. Les syndicats CGT et FO ne réunissant pas la moitié des voix des personnels restent opposés au travail nocturne mais leurs adhérents pourraient être favorables à prolonger leurs heures de service. Ce en raison de l’octroi d’une prime de 500 euros annuels pour les gardes d’enfants de moins de dix ans et divers avantages.

Publicité
Publicité

Cette durée de service se fera sur la base du volontariat et la réversibilité à des plages horaires réduites est prévue. Si les magasins fermeront à 22 heures, la possibilité de travailler jusqu’à 05 h est ouverte. Ce avec une progressivité de la majoration du taux horaire de base portée de 25 à 50% à partir de 21h15, passant à 70% après 22h30. Des primes de fermeture supplémentaires seront aussi attribuées aux agents de maîtrise et cadres…

Moins que la loi Macron

Ces avantages sont cependant inférieurs à ceux prévus par la loi Macron qui permet le doublement du taux horaire pour le travail effectué au-delà de 21 heures dans la branche. On ne sait concrètement combien de magasins seront concernés, d’autant que les syndicats minoritaires pourraient contester cet accord estimé illégal.

Publicité

Pour le moment, par exemple à Paris, les Monoprix des Champs-Élysées et de Bastille restent ouverts jusqu’à minuit et divers Monop’ (4e, 6e et 15e arrondissements) aussi. La fermeture à 22 h s’applique déjà pour ceux de Belleville, Nation, place d’Italie, Fontaine, Sébastopol et Commerce (du lundi au samedi) ou Convention, Temple et Opéra (du lundi au vendredi). Les magasins Monoprix regroupent ceux de l’enseigne et les Monop’ (gamme réduite) et Daily Monop’ (spécialisés dans les plats de #restauration rapide et les produits frais). D’autres enseignes, comme #Franprix et Carrefour (dont Carrefour Bio) voient la plupart de leurs magasins des grandes villes fermer à 21 ou 22 heures, selon leur localisation. Il existe aussi des Monop’ Beauty et Monop’ Station. Le réseau Monoprix couvre 250 villes françaises et plus de 600 Magasins. Sur Lyon-ville, huit Monoprix sont ouverts après 20 heures et une douzaine à Marseille. Mais il y en a aussi trois sur Nantes et autant sur Bordeaux. Certains sont aussi dotés de services Click & Collect (préparation des commandes).

Publicité

Dans les grandes villes, certains magasins sont aussi ouverts le dimanche et pour le moment jusqu’à 21 heures (26 intra-muros sur Paris, une demi-douzaine à proximité quasi-immédiate du périphérique).

Dîner en supérette ?

Il est difficile de supputer les répercussions que cet accord pourra avoir sur les diverses enseignes des groupes concurrents ou les commerces non-franchisés de proximité. Mais la tendance est à des ouvertures plus tardives, tant dans les plus importantes villes moyennes que les grandes et les métropoles. Une autre tendance se dessine : le réaménagement des magasins de ce type avec des coins restauration permettant de s’asseoir, s’attabler et consommer (et réchauffer au micro-ondes). C’est par exemple le cas d’un Franprix du 10 ar. de Paris (ouvert jusqu’à 21 heures). Ouverture plus tardive et restauration rapide, est-ce l’avenir des commerces alimentaires dans les grandes villes ? Des enseignes proposant café moulu devant le client et petite restauration en ‘’corner’’ ont aussi passé des accords avec Intermarché ou Franprix (groupe Casino) et d’autres. D’autres encore prévoient la livraison de plateaux brunch, apéro, traiteur… Bientôt aussi en ‘’after’’ (fermeture des boîtes de nuit) ? Autre tendance, les coopératives bio proposant aussi parfois une restauration sur place...