Le 24 et le 31 au soir, vous vous êtes tous fait plaisir en dégustant foie gras, bière, champagne, bûche, et j'en passe et des meilleures. Malheureusement, au mois de janvier, vous réalisez qu'il est temps d'assumer les conséquences de vos débordements : vous avez étrangement gagné quelques kilos imprévus. En plus de cela, vous êtes soit très fatigués, soit vous avez une terrible gueule de bois. Pire encore, vous avez décidé de prendre des résolutions pour l'année 2017. La meilleure n'est-elle pas d'abord de faire du bien à son corps ? Voici les solutions pour se remettre rapidement des #Fêtes de fin d'année.

Faire du sport

Nous sommes plus que nombreux à ne pas aimer passer par cette terrible étape : le sport.

Publicité
Publicité

Néanmoins, cette étape est indispensable et doit s'ajouter à une meilleure alimentation. Oui, ce que je suis en train de vous dire, c'est que la solution n'est pas soit de courir, soit de manger sain : dans l'idéal, il faut faire les deux. Bon, ne vous forcez pas à entamer une activité physique digne des plus grands sportifs de haut niveau, quelques jours de dépense régulière suffiront. Le maître-mot doit quand même être régularité dans l'effort. Dimanche, premier jour de janvier, vous vous dites que vous allez courir une heure dans le parc d'à côté, c'est très bien ! Mais recommencez lundi, puis mardi, et au moins jusqu'au dimanche suivant. Une heure chaque jour, sans osciller. Si vous augmentez progressivement votre vitesse et/ou votre temps de course, c'est que votre objectif est de maigrir, de vous muscler ou de vous renforcer.

Publicité

Le vôtre, ici, est seulement de perdre le poids gagné pendant ces deux intenses soirées. Ne restez donc pas assis devant votre télévision au moins pendant la première semaine de janvier.

Manger équilibré

A la poubelle le foie gras, les chocolats et autres bonbons, maintenant vous devez exclusivement vous nourrir de fruits, de légumes et de céréales complètes ! De même, les bons gros morceaux de viande que vous avez mangés sans les finir le 24 et le 31, vous n'y touchez plus. A la limite, si vous voulez de la chair, vous pouvez vous cantonner à un poisson (non gras, donc pas de saumon) qu'il n'est pas nécessaire de faire cuire à l'huile ou au beurre. Privilégiez, au niveau des légumes, les brocolis, épinards et haricots verts. En gros, évitez tout ce qui est acide, comme le cresson, les tomates, etc.

C'était le volet " nourriture solide " ; maintenant, en ce qui concerne les boissons, évidemment, vous vous débarrassez des boissons sucrées. Dorénavant, il vous faut du thé ou de la tisane, la meilleure dans votre cas étant une tisane "detox", ce qui signifie qu'elle permet à votre estomac de se libérer des toxines ingérées.

Publicité

Mais pas une cuillère seulement ! Beaucoup beaucoup beaucoup. N'hésitez pas, quotidiennement, à dépasser le litre de tisane. Petits remèdes de grand-mère longtemps méconnus, les huiles essentielles peuvent être utiles également, placées à doses homéopathiques sur vos aliments. Soyez simplement sûrs de sélectionner l'huile essentielle qui vous est nécessaire, c'est-à-dire celles qui remettront à jour vos défenses immunitaires et qui vous fourniront un regain d'énergie. Allez, seulement une semaine de ce régime et vous serez comme neufs, comme si les fêtes n'avaient jamais existé ! Ce n'est pas la mer à boire.