La période, tant attendue, des #Soldes d’été vient de commencer. Différente du Black Friday et du Cyber Monday, cette pratique remonte au XIXe siècle avec le premier « grand magasin » à Paris : le Petit Saint Thomas. Son créateur, Simon Mannoury, fut le premier à imaginer un magasin regroupant tous les objets du quotidien, mais surtout, ayant des prix fixes et clairement affichés. En effet, avant, les achats se faisaient par des échanges et des négociations, les prix étaient donc variables en fonction des biens et des négociants. Mais avoir autant de produits dans un seul magasin posa rapidement le problème des invendus en masse. Pour les écouler, Monsieur Mannoury réalisa les premiers soldes avec de vieux produits vendus à prix cassé dans le but de laisser la place à la prochaine collection. C’était en 1830.

Publicité
Publicité

Maintenant le Petit Saint Thomas est devenu le Bon Marché, et d’autres grandes enseignes ont émergé, comme l’emblématique Printemps, en 1865, toujours à Paris. Tout permet aux trois français sur quatre, qui sont fidèles aux périodes de soldes, de faire des bonnes affaires et ainsi faire gagner aux commerçants un tiers de leur chiffre d’affaires annuel.

Etymologie et dates des soldes

Depuis le début du XXe siècle, l’Etat a mis en place un encadrement législatif des « soldes », ce fut la première apparition officielle du mot. Et dans notre vie de tous les jours, le mot « solde » est d’ailleurs principalement utilisé au pluriel surtout lors de la période des soldes. Mais cette utilisation ne permet pas de savoir si le mot est masculin ou féminin. Pour le découvrir, il faudra remonter dans le temps.

Publicité

En effet, c’est un mot d’argot désignant un coupon d’étoffe qui n’aurait pas été vendu. Il semblerait donc qu’à l’origine, le mot soit masculin.

D’après la législation, article D.301-15-2 du code du commerce, les soldes d’été doivent commencer le dernier mercredi du mois de juin sauf s’il se trouve après le 28, auquel cas, ce sera l’avant-dernier mercredi de juin. Et les soldes d’hiver, eux doivent commencer le deuxième mercredi de janvier sauf s’il tombe après le 12, ce deviendra le premier mercredi de janvier. Voici ce qu’il faut savoir à propos de ces derniers.

Mais attention, pour profiter au maximum des remises, mieux vaut s’imposer quelques règles comme le repérage, la lecture attentive des étiquettes et a plus importante, la limite de budget à ne surtout pas dépasser. Un achat doit être réfléchi, qu’il soit en soldes ou pas. #France #Histoire