Ce restaurateur canadien, né en Grèce, voulait proposer aux amateurs de pizzas plus de choix… ce qu’il fit en 1962 en créant la #pizza hawaïenne, devenue mythique ! Ce fin gourmet est en effet crédité de l'idée saugrenue d’ajouter à la pâte aplatie des ingrédients inattendus, dont l'ananas, provoquant à l’époque un mouvement qui a gagné la colère des puristes de pizzas classiques. Marié à Christina Panopoulos pendant 50 ans, Sam Panopoulos a également eu une fille et plusieurs petits-enfants, et des frères qui l'ont aidé à gérer des restaurants dans le sud de l'Ontario où il habitait. Bill Panopoulos précise que son père ne buvait pas, ne fumait pas et n’allait pas au casino, ajoutant que son paternel avait ‘’une personnalité magnétique’’ et une inventivité incroyable.

Publicité
Publicité

Né Sotirios Panopoulos à Vourvoura, en Grèce, en 1934, il avait 20 ans lorsqu'il immigra au Canada à bord d'un bateau, avant d’ouvrir plusieurs restaurants (en compagnie de ses frères : Elias et Nikitas Panopoulos). Après son arrivée à Halifax en 1954, il déménagea à Montréal, puis à Elliot Lake, en Ontario, où il travaillât dans les mines. Ce cuisinier novateur a ensuite déménagé à Chatham, en Ontario, avant de s’installer dans la petite ville de London. C’est dans cette bourgade que sa curiosité culinaire l’a bien placé sur la carte gastronomique mondiale. Dans une interview accordée en 2015 pour l'Atlas Obscura, Panopoulos a précisé qu’il tombât amoureux de la pizza lors d'un arrêt de bateau à Naples… ’Même Toronto ne savait rien de la pizza à l'époque. Il y en avait à Détroit, sans plus.’’, avait-il pour habitude de déclarer, un sourire en coin. Cette méconnaissance fut vite oubliée, grâce à son invention qui remportât un franc succès !

La pizza hawaïenne a connu un succès fulgurant

Intrigué par le manque de popularité de la pizza, Panopoulos a observé comment les chefs de sa ville du sud de l'Ontario cuisinaient.

Publicité

C’est alors qu’il a commencé à expérimenter de nouvelle saveurs au restaurant Brothers's Chatham. "La pizza à l'époque était composée de quelques éléments: la pâte, la sauce, le fromage, le champignon, le bacon ou le pepperoni. C'était ça. Vous n'aviez aucun autre choix’’, a-t-il déclaré dans une interview. En 1962, Sam Panopoulos a jeté des morceaux d'ananas sur le dessus de la pâte, avec des morceaux de jambon et de bacon, en pensant que le mélange sucré et salé améliorerait les repas. Ses instincts culinaires ont finalement porté ses fruits : sa création est devenue un classique instantané des pizzerias du monde entier, bien qu'elle ait été victime de beaucoup de critiques. Le président de l'Islande, Guoni Johannesson, a d’ailleurs attaqué cette recette en février dernier, après avoir déclaré aux écoliers que l'ananas n'appartenait pas à la pizza, avant de suggérer que cette combinaison devrait être interdite. Le premier ministre Justin Trudeau, par contre, a défendu cette création canadienne dans un tweet: ‘’J'ai un ananas. J'ai une pizza. Et je suis une délicieuse création du sud-ouest de l'Ontario’’. Sam Panapoulos est entré dans la postérité de nos papilles gustatives, et il s’en va le ventre plein… #cuisine #Canada