Originaire de Singapour, Ivan Hoo est un dessinateur de 31 ans doté d'un talent inné. En effet, n'ayant jamais pris des cours de dessin, Ivan parvient tout de même à réaliser des œuvres d'#Art tellement réalistes que ces dernières peuvent être prises pour des photographies. C'est avec une planche de bois et un crayon pastel qu'Ivan Hoo arrive à semer le doute entre le réel et l'art, déclare-t-il à l'Huffington Post. Avec peu de matériel, l'autodidacte réussit à faire des prouesses. Son talent, il l'illustre en reproduisant des objets du quotidien sur ses planches : un paquet de cigarettes, un verre de vin renversé, des animaux et des œufs cassés entre autres.

Son mode de travail

L'artiste a déclaré au Daily Mail pouvoir travailler sur un dessin pendant trois jours afin de finaliser avec précision les pourtours. " Mon travail commence toujours par un croquis fait au crayon et je compose mes propres sujets, parfois à base de photographie " précise Ivan Hoo à nos confrères britanniques.

Le self-made-man du dessin a pris la décision de se consacrer pleinement à sa passion. " J'ai toujours aimé dessiner, depuis que je suis enfant. Je n'ai jamais étudié l'art, je suis un autodidacte. Puis, il y a quatre ou cinq ans, j'ai décidé de poursuivre mes connaissances en technique de dessin et de travailler à temps plein en tant qu'artiste ". précise-t-il.

La relève est assurée

S'inscrivant dans la lignée des artistes du courant hyperréaliste, Ivan Hoo incarne la nouvelle génération. Il est spécialisé dans la création d'œuvres anamorphiques et a toujours admiré des artistes à la renommée internationale comme l'Américaine Audrey Flack - la représentante féminine de ce courant - l'Italien Roberto Bernardi ou encore le Britannique Julian Beever. Ce dernier est réputé pour ses trompe-l'œil qu'il a réalisés sur des trottoirs en Écosse, Angleterre, Belgique - pays dans lequel il vit - Pays-Bas, au Canada, États-Unis, en Australie et en France.

Une carrière qui, à l'instar de ses artistes préférés, a toutes les chances de se concrétiser pour Ivan Hoo.