Non, Détroit n'est pas morte! La ville berceau de la #Musique électronique continue d'offrir son lot de perles rares à la scène.

Arrivé de nulle part il y a environ trois ans, Grant Kwieciski, alias GRiZ, est venu redonner une bouffée d'air pur à la dubstep, et à l'électro de manière générale.

A peine âgé de 23 ans à l'époque, son album Mad Liberation a révélé le génie de ce bonhomme au grand public.

Qualifier uniquement sa musique de "dubstep" serait très réducteur. Ce saxophoniste de talent vient marier la soul, le jazz ou encore la funk à une base électro avec une insolente maîtrise. En effet, l'artiste vient nous frapper par son éclectisme et la richesse de son répertoire.

Avec Mad Liberation, GRiZ (ré)inventait l'électro-soul. C'est un succès total, le morceau Smash the Funk l'emmène vers les sommets, le clip vidéo raconte cette belle ascension.

Pour les projets qui suivent, il collabore à de multiples reprises avec le slovène Gramatik sous le nom de Grizmatik, pour allier leurs musiques comme il se doit. Ces deux artistes se complémentent merveilleusement bien, autant par leur talent que par leurs influences musicales. D'excellentes productions viennent alors s'ajouter au parcours du jeune de Détroit. Par ailleurs, le titre My People en est la preuve.

Arrive alors Rebel Era, le deuxième album du jeune homme. Avec les armes qui sont les siennes, GRiZ vient confirmer son statut de poète des temps modernes. Ses sons colorés bien groovy ne dégagent qu'"happiness" et ondes positives.

C'est bel et bien une rébellion à l'industrie musicale actuelle que l'artiste mène. Fervent défenseur de la liberté de partage sur internet, il propose ses deux albums en téléchargement libre sur son site internet.

Cette vague d'énergie est également communicative en live. Les contrôleurs et l'ordinateur ne sont assez pour GRiZ. Sur scène il donne du souffle et assure le show au saxophone, apportant une nouvelle dimension à ses morceaux.

Gardez donc à l'oeil ce prodige, il est certain qu'on entendra encore parler de lui. On attend avec impatience le troisième album, ainsi que son retour en France.

En attendant, bonne écoute! #Art