Après avoir fêté Aid El fitre et Aid Al Adha comme ils se doivent, les Algériens comme tous les musulmans du monde accueillent ce samedi 03/01/2015 Aid Al mawlid, la fête du mouloud. C'est la célébration de l'anniversaire de la naissance du prophète Mohammed qui correspond au 12éme jour du mois lunaire « Rabie El awal » 1436. Cette date est fixée à partir de calculs astronomiques émanant de l'instance officielle spécialisée. Pour commémorer ce jour, chaque région de l'Algérie décline ses propres traditions.

Le mawlid annabawi ou mouloud en dialecte algérien, qui signifie la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohamed pour les musulmans a lieu le douzième jour du troisième mois de l'année hégirienne, en Algérie, les familles se réunissent pour un grand repas à la tombée de la nuit, les jeunes sortent s'amuser munis de feux d'artifices et de pétards. Cette fête est vécue en Algérie avec un grand enthousiasme.

Tout au long de son histoire, La cérémonie des fêtes religieuses en Algérie, certifie son attachement à ses valeurs spirituelles et aussi son souci de préserver son identité. Spécialement durant la période coloniale, comme l'affirment des historiens. C'était une façon et un moyen de défense de l'identité nationale, les valeurs et la religion du peuple algérien.

Le jour de la célébration du mouloud, les rues s'animent au fur et à mesure que le soleil décline. Les enfants s'amusent avec les pétards et les feux d'artifice. Les villes se trouvent totalement changées en cette nuit magique. Les maitresses de maison allument des bougies dans la maison, certaines familles s'assemblent autour d'une table de thé, des jeunes filles préfèrent aller sur la terrasse de la maison pour papoter et chanter des chansons destinées à cet évènement. Le lendemain matin, les mères servaient des makroudes et de la tamina avec le café.

Il est très agréable que l'oumma islamique célèbre l'anniversaire de la naissance de son prophète Mohammed. La majorité des familles algériennes procèdent durant cette fête à la circoncision de leurs enfants vêtus de costumes traditionnels avec le rituel de la cérémonie du henné aux parfums et des bougies.