C'est bien connu la #Suisse est l'hypocentre de l'horlogerie depuis plusieurs siècles.

Pendant des années, les maîtres horlogers ont fait leur classe avec les chronomètres de marine et d'astronomie, puis la conquête du ciel et les instruments de navigation associés ont inspiré de nombreuses marques.

Mais depuis la naissance du sport #Automobile, aucune manufacture horlogère n'est passée à côté de l'occasion de mesurer les performances et de donner clairement le temps des « Gentlemen drivers ».

Au Salon de Genève, dans le hall 3 de Palexpo, il a suffit de quelques minutes pour que l'exposition spéciale TAG Heuer, qui retrace 100 ans de passion automobile, remporte les faveurs du public.

Cette aventure passionnelle a commencé en 1911 lorsque les deux fils du fondateur, Edouard Heuer, Jules-Edouard et Charles-Auguste, brevetèrent « The Time of Trip », premier chronographe de 12 heures intégré au tableau de bord des avions et des automobiles.

En 1916, les chronographes de la marque innovent en apportant une précision au 1/100ème de seconde, dès lors les chronomètres manuels Heuer remportent tous les suffrages et s'imposent progressivement dans la ligne droite des stands à la naissance du championnat du monde des constructeurs de Formule 1 en 1950.

La suite logique est une collaboration avec la Scuderia Ferrari de 1971 à 1979 et ses célèbres pilotes tels que Jacky Ickx, Clay Regazzoni, Mario Andretti, Carlos Reutemann, Jody Scheckter et Niki Lauda qui a décroché le championnat du monde des pilotes en 1975 et 1977.

Depuis 1985, TAG Heuer est partenaire de l'écurie de F1 McLaren, 30 ans d'une #Histoire formidable, avec des champions comme Alain Prost, Ayrton Senna, Kimi Raïkkonen, Fernando Alonso, Jenson Button ou Lewis Hamilton qui ont remporté un prestigieux palmarès, six titres des constructeurs et neuf titres de pilotes.

En 1992, la manufacture horlogère devient le Chronométreur Officiel du Championnat du Monde de Formule 1 de la FIA, jusqu'en 2012.

Parallèlement en 1963, les chronographes quittent les poches pour gagner les poignets des pilotes automobiles, Jack Heuer, pilote à ses heures, lance la « Carrera », en hommage au mythique rallye Carrera Panamericana qui s'est déroulé au Mexique de 1950 à 1954.

C'est en toute logique que l'acteur américain, Steve McQueen, passionné de sport mécanique, devint en 1970 lors du tournage du film « Le Mans », le premier ambassadeur de la marque, en arborant à son poignet l'audacieux chronographe automatique carré dénommé « Monaco ».

L'exposition spéciale TAG Heuer permettait aussi de découvrir les implications actuelles dans le championnat de Formula E, 100% électrique et le retour de l'horloger suisse aux 24h du Mans 2015 avec la Nissan GT-R LM NISMO dans la catégorie reine LMP1.