L'ex conseillère pour le livre et la #Lecture, Chantal Robillard, née au pays des volcans en Auvergne, poète et nouvelliste, slaviste de surcroît, vient de réussir un tour de magie, digne des pouvoirs de la mythique baba Yaga, en rassemblant autour de Moscou la Rouge, vingt auteurs contemporains, et non des moindres!

On parcourt ces nouvelles, on s'y promène en frissonnant ou en rêvant tout éveillé, on y plonge à chaque phrase son imaginaire jusqu'à plus soif dans un univers fantastique peuplé de revenants qui ont tous pour commun dénominateur cette littérature russe qui hante notre inconscient.

Ce sont les fantômes de Tchékhov, de Boulgakov, de Tolstoï et de bien d'autres encore qui nous accompagnent dans ces récits où il nous arrive d'entrer en catimini dans les coulisses du Bolchoï, prêts à monter sur scène ou encore à fréquenter le fameux café Pouchkine inventé par Gilbert Bécaud...

Nostalgie quand tu nous tient...Car c'est bien la nostalgie d'une Moscou rêvée qui est le plus souvent présente dans ces somptueux écrits où l'on découvre ces courts vers sous la plume d'Anne-Marie Mitchell: "Moscou! Quelle magie dans ton mot! Que de choses il dit à mon coeur!"

Oui, la magie opère dans Dimension Moscou, ouvrage paru dans la collection Rivière Blanche chez Black Coat Press, et se renouvelle à chaque page sous les belles signatures d'Olympia Alberti, de Marguerite Andersen, d'Alain Bellet, d'Olivier Boile, d'André Cabaret, de Rolande Causse, de Dane Cuypers, de Didier Daenincks, de Nathalie Dau, d'Eric Genetet, de Claudine Glot, de Jacques Jouet, de Nicolas Kempf, de Jacques Lovichi, de Pascal Malosse, d'Isabelle Minière, de Joël Schmidt, de Jacques Serena...

Les plumes ensorceleuses des écrivains orchestrent une petite musique intemporelle sur les notes d'une fantaisie à nulle autre pareille, relayée par les superbes illustrations de Krystal Camprubi à laquelle on doit la magnifique couverture de l'ouvrage. Quant à Valérie Coeugniet, elle nous ravit et nous transporte au coeur même d'un conte avec sa série d'Ivan qu'elle décline au fil de ce recueil.

Pour découvrir cette petite merveille d'anthologie, rien de plus simple que de se rendre à la séance de dédicace qui aura lieu le mercredi 20 mai à 18h à la librairie L'Usage du Monde (52 rue d'Oberhausbergen à Strasbourg), les auteurs vous y attendront un verre de vodka à la main! #Fiction #Strasbourg culture