36 ans après la sortie du premier film, le reboot de la série Mad Max par son créateur, George Miller avait de quoi susciter l'intérêt.

On pourrait presque avouer que tout ce qui peut fasciner un gamin de 12 ans est répertorié dans deux heures de pur délire : entre les voitures, la violence et le suspens d'un bout à l'autre, vous n'en perdrez pas une miette. Impossible de vous assoupir devant un tel film ! Dès les premières minutes, une course-poursuite ringardise d'un coup des centaines de films de voitures, pour en revenir à l'actualité on pourrait citer en particulier Fast & Furious. Pour vous dire…

Ce Mad Max Fury Road est un retour fracassant dans l'univers post-apocalyptique de la saga. Cette nouvelle trilogie démarre dès les premières minutes pour notre plus grand plaisir. À première vue le film a l'air intense et plein de suspens. Au début, pas de dialogue, ou très peu, mais on s'en rend à peine compte. On pourrait presque le visionner en VO sans se soucier du texte, parce que finalement c'est ce qui importe le moins dans le scénario.

Un film hors du commun

Quand on imagine qu'on s'est engouffré dans une salle de #Cinéma pour deux heures alors qu'il y a du soleil dehors ça ne nous rassure pas beaucoup, mais finalement on ne sent même pas le temps passer. Il faut dire qu'à l'écran c'est un film hors du commun, qui sort des « cases » habituelles des films qu'on a l'habitude de voir. Pour le coup, même le film le plus « fantastique » ne prendra pas la place de ce Mad Max tant il est « spécial ».

L'intrigue est centrée sur Furiosa, interprété par Charlize Theron, certainement la relève de la trilogie. Avec Mad Max, il forme un « duo de choc ». Comme quoi, ce genre de film ne s'apparente pas uniquement au fait qu'il y a un beau mec bien musclé, ou une femme fraiche et sexy... Ici on a clairement affaire à une Furiosa qui porte bien son nom. Avouons que sa prestance remarquable nous a clairement charmés.

Un univers apocalyptique digne de ce nom

Tout y est pour créer un univers apocalyptique digne de ce nom, des paysages grandioses, des voitures hors-normes, des personnages très bien travaillés. Même le climat général et la brutalité ambiante des scènes font de ce film une merveille. Au bout de deux heures d'action permanente et d'adrénaline, on a comme l'impression d'avoir été projeté dans un autre monde et rien que pour cela on peut remercier Miller.

Ce Mad Max Fury Road a de quoi interpeller tous les fans de films d'action. Georges Miller prouve une fois de plus ses talents de réalisateur et signe un film à la hauteur des espérances. On se demande même à certains moments comment il a pu avoir cette inventivité visuelle aussi développée. Mad Max décrit un monde dans le futur où chaos et désordre règnent. Celui-ci a subi une régression technologique et se voit gouverner par Immortan Joe, un « homme » terrible, tyran fou qui règne avec un clan à ses ordres.

Mais c'était sans compter sur l'impératrice Furiosa, qui le trahit et s'enfuit avec les épouses de cet ancien militaire, parce qu'il en a plusieurs, et ce sont les plus belles, forcément. Immortan Joe se lance alors à la poursuite de Furiosa avec toute son armée motorisée à travers le désert. Max est embarqué, malgré lui dans cette traque délirante. Il n'a pas le choix s'il veut survivre à cet enfer : il devra s'associer avec Furiosa pour échapper à Joe avec plusieurs fous furieux. Que de suspens en perspective !