Comme chaque année, le 25 juin, des milliers de fans se sont donné rendez-vous en Californie afin de rendre hommage à Michael Jackson. La tombe de la star étant interdite d'accès, les fans ont pris l'habitude de communier leur passion pour le King of Pop, en participant à une dizaine d'activités prévues la semaine anniversaire de sa mort.

La star de tous les records

Le chanteur est entré dans le Guiness Book of Records pour avoir été l'artiste le plus couronné de succès de tous les temps. La vente cumulée de ses différents singles et albums dépasse le milliard d'exemplaires. Son album Thriller édité en 1982, reste à ce jour l'album le plus vendu au monde ainsi qu' History, au titre de double album. Il inscrit trois de ses clips Scream, Black or White et Bad dans le top 10 des clips les plus chers de l'industrie musicale.

Au top de sa carrière, Michael Jackson touchait plus de 100 millions de dollars par an. Au delà de l'artiste excentrique et avant-gardiste qu'il était, c'est en tant qu'homme d'affaires redoutable qu'il devait la plupart de ses revenus.

La chute du roi

Les affaires d'abus sexuels sur les mineurs Jordan Chandler et Gavin Arvizo entraîneront la chute des ventes de ses albums et la perte d'une bonne partie de son public. Même si la première affaire n'ira pas jusqu'au procès suite à un accord financier entre la star et la famille Chandler, et que la seconde le verra blanchi des dix chefs d'accusation, la réputation de l'artiste s'en trouvera entachée jusqu'à la fin.

Acculé par les dettes, le King of Pop cédera une partie de son domaine Neverland à un fonds d'investissement, et acceptera de monter une tournée mondiale "This is it" afin de renflouer ses caisses.

Une mort médiatique

Mais la tournée n'aura pas lieu. AEG, promoteur de cette dernière, engagera le docteur Murray, pour permettre à la star de rester dans les meilleures dispositions physiques et de mener à bien cette série de concerts. Michael Jackson succombera le 25 juin 2009 à une trop forte de dose de Propofol administré par son médecin.

Une réhabilitation post-mortem

Après plusieurs mois de doute, Murray sera condamné à quatre ans d'emprisonnement pour homicide involontaire. AEG sera lavée de tous soupçons de complicité de meurtre, et la mère de Michael devra verser 800 000 dollars au promoteur pour dédommagement. Quelques jours après la mort du chanteur, Jordan Chandler avouera avoir été poussé à mentir par son père sur les accusations de viols et d'attouchements. Son père Evan mettra fin à ses jours quelques mois après ces déclarations.

Concernant l'affaire Arvizo, la mère du jeune homme, habituée des plaintes calomnieuses afin de soutirer de l'argent, aurait à plusieurs reprises escroqué les services sociaux sur des déclarations mensongères.

La plainte post-mortem de Wade Robson, le chorégraphe australien de Britney Spears, se verra déboutée elle aussi. Le juge estimera que les faits supposés sont prescrits. La véracité de ses propos sera mise à mal puisque le danseur avait auparavant témoigné pour soutenir la star lors des précédentes accusations. Wade Robson n'obtiendra pas le 1,5 milliard de dollars qu'il réclamait alors aux héritiers du chanteur.

Un héritage à la hauteur d'une popularité retrouvée

Prince, Paris, Bigi ses trois enfants et sa mère Katherine sont les principaux héritiers. Si le chanteur est décédé criblé de dettes et boudé par le public, il est aujourd'hui plus rentable que jamais. L'héritage laissé par la star ne cesse de s'accroître, et l'an passé, on l'estimait à plus de 700 millions de dollars accumulés depuis son décès. Un revenu auquel aucun artiste vivant ne peut prétende aujourd'hui.

Le seul bémol est la perte de Neverland. La famille aurait souhaité y faire un musée consacré à la star ou un centre pour accueillir les enfants malades. Mais Colony Capital, le fonds d'investissement auquel Michael a cédé la majorité des parts de son royaume en a décidé autrement. Neverland a été mis à la vente pour la bagatelle de 100 millions de dollars.

La succession musicale

Nombreuses sont les stars qui se revendiquent du colossal héritage culturel laissé par Michael Jackson, de Madonna à Lady Gaga, en passant par Jay-Z ou Pharrell Williams, de Shakira à Beyoncé, jusqu'à récemment la Française Christine and the Queens. Michael Jackson aura fait du vidéo-clip un art à part entière, avec ses chorégraphies orchestrées, ses pas de danse, jusqu'à la promotion de son image. Le King a révolutionné la #Musique pop et reste aujourd'hui reconnu comme étant l'artiste le plus populaire de l'industrie du spectacle. #Célébrité #Etats-Unis