Play, on, off... On voyait déjà. Les nouvelles technologies raffolent de l'anglais pour fonctionner. Les mots de base semblent ainsi acquis de la langue de Shakespeare, mais la langue de Molière perdrait-elle de sa magnificence ? La culture en France s'anglicise. On parle désormais de booktubers, de youtubers ; ces chroniqueurs actuels de l'internet se développent et avec eux, un modernisme apparent.

  • Ainsi peut-on s'abonner à leur newsletter,
  • Jeter un coup d'oeil à leur whishlist, leur mailbox

 

D'ailleurs, dans cette jungle de lecteurs amateurs mais passionnés et addicts à la lecture, l'anglais passe comme une lettre à la poste et fait d'ailleurs plus vivant et plus dynamique, comme se filmer pour parler de livres à découvrir. Le mot d'ordre ne semble pas seulement se faire plaisir en lisant mais devenir de petites stars à l'échelle réduite, sauf exception lorsque l'on voit le phénomène EnjoyPhoenix et ses tuttos sur Youtube. Il est clair que cela fait plus tendance et comme diraient certains "fashion".

 

Le phénomène s'étend aux titres de livres également comme aux titres de films ou de séries. Pourquoi se casser les pieds, n'est-ce pas, à traduire un titre alors que cela fait plus tendance plus vendre ?

 

Des exemples de livres :

  • Twilight, de Stephenie Meyer
  • Joyland, de Stephen King
  • After, de Anna Todd

 

Des exemples de films :

  • The Nice Guys, de Shane Black
  • Money Monster, de Jodie Foster
  • Personal Shopper, de Olivier Assayas

 

Des exemples de séries :

  • The Walking Dead,
  • Game of Thrones

 

L'anglais grignote du terrain et cela ne semble gêner personne, pourtant on dit que la langue française est belle et on a des érudits à l'Académie française pour la maintenir. Alors : do you speak English ? Yes, a little or yes of course !! 

 

L'anglais, il faut dire, possède toutes les qualités pour nous séduire dans tous les domaines. Et avec cette langue, l'impression de pouvoir partir à la conquête du monde. Alors on tweete, on envoie désormais des mails (plus des courriels), on surfe sur le web, on partage des liens sur des réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instragram, etc. Et on le dit ouvertement... on like !!

 

La réalité des haras nationaux

Nouvelle tendance : le Selfie #Séries TV #Cinéma #Paris culture