Virginie Vanos est belge. Sa scolarité est farfelue. Elle a usé ses jupes sur les bancs d'un lycée élitiste, sûrement trop, à suivre la section Latin-Grec-Langues Modernes. Puis, elle a enchaîné avec une école de théâtre peu orthodoxe, avant de promener son corps sur les planches, devant les caméras, devant et derrière l'objectif photo. Puis, elle s'est parlé à elle-même avec ses écrits.

 

Jeune, elle danse jusqu'à onze ans dans un ballet, contrainte d'arrêter. Mais elle commence à écrire des textes courts, de la poésie. Puis, elle fait un pari qui la conduit à écrire son premier livre. Un livre d'humour intitulé "L'Encyclopédie pratique du Mâle Moderne", en 2004, éditions Galopin à Spa.

 

Elle aime sans ordre précis, la peinture, la sculpture, le cinéma, la photographie, le théâtre, mais comme spectatrice. De temps en temps, elle devient praticienne. Elle adore voyager. C'est sa vraie passion. Partir au bout du monde ne lui fait pas peur. Elle revient avec des milliers de photos. Parfois, elle fait des rencontres, mais très peu, car elle est agoraphobe.

 

Elle écrit depuis toujours, surtout pour elle-même. Mais elle est publiée depuis 2004. Elle écrit en peignoir, une tasse de café à la main, le matin de bonne heure et directement sur son ordinateur. Heureusement d'ailleurs, car elle a du mal à se relire elle-même. Elle puise son inspiration de la vraie vie, dans ce qu'elle voit, dans ce qu'elle entend. Il lui est arrivé de répondre à des commandes pour des billets d'humeur et chronique concernant d'autres artistes.

 

Si vous lui demandez conseil pour les amateurs d'écriture, elle répond "vivez avant d'écrire ... N'écrivez jamais à chaud, ne réglez jamais de comptes personnels dans un bouquin et si vous critiquez, faites-le avec humour et légèreté". Le jour de son vingt-deuxième anniversaire, son père lui a dit : "quoi que tu fasses, fais-le bien et fais-le jusqu'au bout". Depuis, elle essaie de mettre en oeuvre ce conseil. Récemment, elle a publié deux romans : Le Spectateur et l'Exilée aux éditions Edilivre.

 

Virginie Vanos, une grande voyageuse qui écrit pour la postérité !

 

Adonise Maxx, une artiste camerounaise en pleine expansion

Prince, la pluie reste pourpre depuis un mois #Femmes #Art #Lecture