Cette histoire nous entraîne dans les pas de deux policiers enquêtant au sein de la brigade des crimes et délits sexuels, et dont le commissariat est situé à Paris, au nord de la capitale. Leur quotidien est jalonné d’enquêtes en lien avec les abus sexuels en tout genre et des interrogatoires qui en découlent. Pour Alexandra, dit Alex, qui élève seule sa fille, un tel quotidien n’est pas toujours facile à gérer et des victimes elle en voit passer tous les jours. Elle est épaulée par ses collègues, notamment Marco, son coéquipier dont elle est très proche.

 

Les agressions sexuelles sont légion et l’auteur en a fait son sujet en emmenant adroitement le lecteur dans ce périple avec une maîtrise qui tient toutes ses promesses. Ce #Roman n’a pas été écrit au hasard ni simplement au feeling, car on constate que l’auteur connaît son sujet sur lequel il n’a pas hésité à "mener son enquête" en avançant des chiffres clés.

 

Dans ce sujet, l’auteur inverse les rôles en faisant non pas les femmes ses victimes, mais les hommes. Pourquoi pas, après tout ! Dans l’avancée de leurs enquêtes, Alex et Marco s’aperçoivent que les victimes ont un passé pas forcément très propre ! Visiblement, les faits ressemblent plus à une sorte de règlement de compte ou de vengeance. Les deux coéquipiers vont donc devoir trouver si cette impression est avérée. Et si c’est le cas, il va leur falloir découvrir pourquoi, mais surtout qui peut bien en arriver à faire sa propre justice au détriment de toutes lois et de toutes conséquences qui en découlent.

 

Ce roman promet quelques palpitations, même si nous jugerons la première moitié un peu longue et traînante. Par contre, la suite est une parfaite réussite, prenante à souhait. Et les personnages savent se faire une place auprès du lecteur pour se rendre attachants. Les émotions ressenties par les victimes sont plutôt bien exprimées. J’ai été quelque peu attristée par le parallèle flic/alcool, un peu trop cliché à mon goût. Il y en a quelques-uns assurément au sein de la police, mais comme partout ni plus ni moins, et ce n’est pas une majorité.

 

Ayant quelques connaissances dans le milieu, je n’en connais pas d’alcooliques. N’engagez surtout pas votre #Lecture en pensant trouver de l’action et du trépidant comme dans les séries policières américaines, ou certains polars, vous n’en trouverez pas et risqueriez d’être déçu sans pour autant retenir les atouts certains de ce roman.

 

Le style et l’ensemble de l’écriture de Louise Mey ne peuvent que laisser une bonne impression. C’est donc là une belle découverte pour ce premier roman, gageons que les suivants puissent l'être également.

 

Informations sur le livre :

Titre : Les ravagés

Auteur : Louise Mey

Éditions : Fleuve

ISBN : 9782265116078

Prix : 19,90 €

Format Kindle : 13,99 €

 

"Une autre idée du bonheur", Marc Lévy, Pocket

"Ce que j’aimerais te dire", Nikos Aliagas, Éditions du Nil #Polar