Initiée il y a huit ans, la manifestation nationale "Vitrines sur l'Art" a pour objectif de faire se rencontrer le grand public avec les oeuvres des institutions culturelles et des musées partenaires. C'est dans ce cadre que les Galeries Lafayette de cinq villes françaises : Paris, Nantes, Bordeaux, Toulouse et Strasbourg, ont invité des artistes contemporains à investir leurs vitrines.

 

A Strasbourg, l'une des vitrines des Galeries Lafayette située rue des Francs Bourgeois, présente jusqu'au 31 Juillet une installation de l'artiste contemporain Naji Kamouche né à Mulhouse en 1968. L'artiste, qui a suivi un cursus de plasticien dans sa ville natale, poursuit ses recherches autour d'un matériau, le tapis qui décore et réchauffe les habitats,un substrat et un vecteur  qui lui sont chers à la fois sur le plan mémoriel, affectif et esthétique.

Publicité
Publicité

On a déjà pu voir l'une de ses oeuvres "Caresser l'errance d'un pas oublié" en Alsace, reprise aujourd'hui au musée Bartholdi de Colmar dans le cadre d'une présentation collective intitulée "En garde l'art s'engage!".

 

Ce pas oublié nous refait signe aujourd'hui dans la vitrine des Galeries Lafayette à Strasbourg où Naji Kamouche réinterprète, à la demande du FRAC Alsace, son oeuvre "A bas les cieux" exposée en 2008 à la Chapelle de l'Ecole des Beaux-Arts de Paris. Ici encore le matériau premier est le tapis dont l'artiste use pour réaliser un sac de frappe ou des gants de boxe...La trame du tapis est composée d'autant de fils de couleur qui composent et recomposent l'univers iconographique de l'artiste à la recherche d'un temps perdu dans les méandres de sa mémoire...

 

"A bas les cieux" nous invite à un voyage intérieur vers ces pays de l'enfance qui nous habitent et nous portent tout au long de notre vie.

Publicité

Le rêve et la poésie nous interpellent dans notre fuite en avant, il nous suffit de lever les yeux sur une vitrine pour franchir l'écran invisible qui nous ramène dans notre pensée magique première et nous envoler sur un tapis de fantaisie sur les ailes de l'imaginaire.

 

Rêver de Franck Thilliez, aux éditions Fleuve 

La petite fille aux joues roses #Exposition #Strasbourg culture