« Si vous voulez apprendre aux gens une nouvelle manière de penser, donnez-leur un nouvel outil ». F.Buckminster

Carte heuristique, Carte mentale ou encore Mind mapping, ce sont des concepts qui définissent un outil dont le but est de distinguer visuellement une idée ou une règle et les retenir plus facilement grâce à des couleurs, pictogrammes, matériaux, etc. cet outil permet aussi de créer des connexions entre des idées ou groupes d’idées à partir d’une structure panoramique, et cela suivant un certain processus d’association mentale.

 

Pourquoi utiliser une carte heuristique ?

Dans le domaine de « l’enseignement », l’utilisation de la carte mentale s’avère primordiale dans la mesure où elle met l’accent sur les réels besoins des apprenants, leurs objectifs et intérêts. On peut avoir un aperçu global sur l’ensemble de ces aspects durant tout le processus d’apprentissage. 

La carte heuristique favorise une certaine dynamique qui conduit à développer de nouvelles compétences telles que l’esprit d’organisation, la créativité, la gestion du temps, etc. En effet, en matière d’organisation par exemple, elle expose un plan de formation détaillé et clairement défini de façon à accorder une vision globale des objectifs visés, des unités didactiques préalablement déterminées, des connaissances à faire acquérir et enfin de la façon dont progresse l’apprentissage.

Un travail de mise en relation est réalisé à partir de la carte mentale, en effet, une ambiance dynamique s’installe auprès des apprenants qui participent d’une manière motivante et collaborative en prenant en même temps du plaisir à accomplir les tâches pédagogiques assignées.

 

Dans l’optique « apprentissage », le recours à la carte heuristique permet d’optimiser le temps en favorisant un bon raisonnement et une compréhension optimale et cela, grâce à l’investissement personnel et actif de la part de l’apprenant en matière d’appropriation du savoir. Organiser ses idées, se préparer d’une façon rapide et efficace peut être possible avec une carte mentale notamment quand on est face à une situation potentiellement délicate (un examen, une réunion de travail, etc.).

Le mind mapping a pour rôle de développer chez l’apprenant de nouvelles habilités en matière d’expression et de communication verbale. En langue étrangère par exemple, ce dernier se découvre un potentiel oral acquis grâce aux échanges réalisés avec d’autres apprenants. On devient également ouvert, curieux, imaginatif voire créatif avec la carte en se posant des questions afin de savoir se situer et se projeter dans le programme établi.

 

Comment créer une carte heuristique ?

Il existe un certain nombre de règles pour réaliser une carte heuristique, en voici quelques-unes :

  • la feuille de papier: doit être en format paysage afin de donner une vision horizontale des idées exposées ;
  • le cœur : doit être ouvert et doit comprendre une forme « vaporeuse » et souple non enfermée dans un cadre. Il doit être mis au centre afin d’assurer une bonne ramification des branches ;
  • les branches : couvrent généralement une forme organique. Elles sont utilisées d’une façon harmonieuse et leurs longueurs sont similaires à celles des mots ;
  • les mots : ce sont des mots-clés lisibles qui doivent se trouver sur les branches. Il peut y arriver de voir des phrases à la place des mots qu’on peut enfermer dans ce qu’on appelle « matériau » ;
  • les images : ce sont des pictogrammes qui doivent être évocateurs et servir à repérer l’information d’une manière rapide ;
  • les couleurs : doivent être utilisées de manière à pouvoir différencier les idées et on peut avoir dans ce cas-là, une couleur par branche ou une couleur par niveau ;
  • le matériel : ce sont tous les outils utilisés pour la conception de la carte (stylos, feutres, crayons de couleurs, etc.).

 

Les banques en ligne cartonnent, peut-on leur faire confiance ?

Etudiants, ces diplomés mention Tanguy #Education #Lecture #Société