Dans les sorties livresques de cet été, prend place sur les étals des librairies "Police". Nous y découvrons Virginie, Érik et Aristide, tous trois gardiens de la paix d’un commissariat du 12e arrondissement de Paris. Ils se voient confier une mission hors du cadre de leurs attributions professionnelles habituelles. Ils sont désignés pour conduire un réfugié sans papiers à l’aéroport afin qu’il soit renvoyé dans son pays d’origine.

Virginie est à la veille d’une interruption volontaire de grossesse, mettant peut-être sa sensibilité à fleur de peau. Lors du transport de ce réfugié, elle découvre dans l’enveloppe, qu’elle ne doit normalement pas ouvrir et qu’elle doit remettre à ses collègues de la police aux frontières, que ce réfugié est en danger de mort dans son pays. Le renvoyer équivaut donc à signer et se rendre quelque peu complice de son arrêt de mort. Pour Virginie ce n’est pas supportable.

Plus qu'inhabituelle, une situation hors du commun !

Un huis clos se déroule dans le véhicule entre Virginie et ses deux collègues où près d’eux le réfugié ne comprend pas un mot des échanges verbaux entre les trois policiers. Dans ces échanges, on ressent les émotions de chacun, notamment de Virginie, et une sorte de culpabilité difficile à enjamber. Comment renvoyer quelqu’un sans avoir le moindre regret tout en ayant connaissance de l’issue possible pour la personne concernée ?

Ce qui ressort de ce roman dont le sujet est fortement d’actualité ; un réfugié sans papiers, c’est l’aspect humain. On a tendance à imaginer que les policiers dans leur ensemble sont sans cœur, or ne perdons pas de vue que ce sont tout de même des hommes et des femmes avant tout et que, en tant que tels, certaines situations les mettent à rude épreuve, même s’ils ne le montrent pas. Ici, nous avons un huis clos assez calme, et dans son ensemble l’histoire l’est également, malgré toute la gravité du sujet abordé.

Le style de l’auteur est appliqué dans une écriture fluide et des termes forts comme les réfugiés d’une part, mais aussi l’adultère engendrant une situation complexe, l’amitié, la routine professionnelle, etc. Et bien que l’on aurait sûrement apprécié un peu plus d’action, il n’en demeure pas moins que ce roman nous offre un bon moment de #Lecture.

À découvrir depuis le 24 août dans toutes les bonnes librairies !

Informations sur le livre :

Titre : Police

Auteur : Hugo Boris

Éditions : Grasset

ISBN : 9782246861447

Également disponible au format Kindle #Livres #Polar