J'ai toujours été fan de zombies. La faute à Michael Jackson et à son Thriller. Contaminée à l'âge de 6 ans par ces horribles créatures revenues d'entre les morts, je n'ai quasiment jamais cessé mes recherches cinématographiques et littéraires traitant du genre. Elles ont parfois été heureuses, souvent moins. Et puis un jour je tombe par hasard sur un #Roman portant l'étrange titre de Tempus Mortuorum, écrit par Johan Duval... Et un large sourire se dessine sur mes lèvres dès les premières pages.

 

Le synopsis du livre

Une étrange rage s'est emparée de La Rochelle, transformant la ville en un capharnaüm sans nom et la laissant aux mains des morts qui errent dans la cité. L'histoire de Tempus Mortuorum nous embarque dans la lutte effrénée de Dan pour préserver tout d'abord la sécurité de Chloé, sa conjointe, et de Zack, le fils de celle-ci. Après avoir réussi à regagner leur habitation sans dommages, ils vont alors organiser leur survie en compagnie des quelques familles de survivants barricadés dans l'immeuble. Et c'est là justement où tous les fans de zombies vont se régaler ! Un vrai survival comme on les aime ! Un quotidien dévasté, où la moindre chose insignifiante hier, se révèle être un vrai combat aujourd'hui pour tenter de garder un semblant de normalité, et empêcher les survivants de sombrer dans une folie destructrice.

  

Le style du roman

L'écriture de Johan Duval est directe et dynamique, soutenant incontestablement le rythme et le suspens indispensables au genre. La psychologie des personnages est plutôt bien travaillée et savamment dosée : il n'y a pas d'extrêmes dans leurs comportements. Ce ne sont ni des héros, ni des couards. Simplement des êtres humains entraînés malgré eux dans un chaos qu'il leur ait impossible d'arrêter. C'est pourquoi nous rentrons dans l'histoire facilement : chacun d'entre nous pourrait être l'un deux. Je m'avancerai même plus à dire, chacun d'entre nous voudrait être l'un deux. 

Une dernière petite chose pour conclure et qui consolera tous les fans de The Walking Dead : vous qui pleurez car la saison 7 n'a pas encore commencé... J'ai une bonne nouvelle ! Vous pouvez adoucir votre peine en vous plongeant sans hésiter dans Tempus Mortuorum, un vrai The Walking Dead à la française ! #littérature #Livres