Le célèbre guide touristique « #lonely planet » a élu #Bordeaux, la ville la plus tendance du monde ! Destination la plus attractive au monde, imaginez dans quel état sont les Bordelais. En tant que Bordelaise, je dois admettre que pour une fois, il n’y a aucune exagération dans l’annonce. Bordeaux n’est pas seulement une ville Historique, belle, avec ce charme inaltérable que le monde entier nous envie, elle est beaucoup plus que ça...Grâce à la LGV (ligne grande vitesse), Bordeaux ne sera plus qu’à deux heures de Paris ; oui, la cité mondiale du vin est ici, le plus grand des miroirs d’eau de la planète, la rue Sainte Catherine (une des plus longue d’Europe), la plus vaste librairie (Mollat) est rue de la porte Dijeau, notre ville est inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO oui (« sifflotage » de crâneuse). À vingt minutes de l’océan, à quelques kilomètres des montagnes, l’Espagne pas loin, sa gastronomie remarquable, ses chocolatines, les cannelés, un climat (doux comme un agneau), des bateaux de croisière « everywhere », son skatepark exceptionnel, son dog’s bar (uniquement à Londres, New York et à Bordeaux cours de l’Intendance), son pont (Chaban Delmas) vert ou éclairé en bleu selon la marée, même Compostelle est passé ici alors pouêt-pouêt. Bordeaux est unique au monde, et vous devez l’accepter.

Ce que vous savez déjà sur Bordeaux

Bordeaux, comme toutes les grandes cités, est entourée de cloches et de hautes portes. Elle est calme car en majorité piétonne, liftée ravalée, protégée par des bornes que seuls les riverains peuvent abaisser. En voiture, si certains décident d’avancer en force, Bordeaux les fera cabrer ! La ville vous amusera, la place des Quinconces (plus grande place d’Europe), la Victoire et ses lourdes tortues, les allées de Tourny et ses fameux french burgers, la longue rue Sainte Catherine où grouillent des milliers de gens, l’opéra avec muses et déesses, ses arbres rares, ses pavés d’époque. Bordeaux est romantique, « les grands hommes » où certaines personnes attendent depuis dix ans un rendez-vous qui ne viendra pas, son chapeau rouge (le cours) et ses brasseries Européennes, sa place du Parlement, ses musiciens de rue, mais surtout les Bordelais toujours très élégants. Pas besoin de voiture, louez un vélo ou marchez, il pleut ? Empruntez le Tram, présent depuis dix ans dans la ville, silencieux, sans un seul tag ! Bordeaux vous surprendra.

Les points noirs de Bordeaux

Les poubelles ? Je vous rassure : Bordeaux est propre. Les éboueurs passent vers 23 heures, mais les Bordelais sortent leurs boites noires à 19 heures donc forcément, ça s’entasse. Les touristes, arrivant du monde entier, au demeurant très bien éduqués, utilisent eux aussi nos poubelles, donc forcément ça déborde ! Deux heures par jour, de petits papiers qui se réunissent au pied d'une poubelle, ce n’est pas bien grave mais ce n’est pas un point noir, cela prouve seulement que la ville est bien en vie ! Bordeaux l’internationale a des touristes respectueux. Au hasard de votre balade au centre de la ville, notez que si vous rencontrez le moindre problème (un panneau vous barre la route, un rat vous insulte, une tuile vous tombe sur le nez…) dégainez votre smartphone, téléchargez l’application « Bordeaux proximité » et signalez le problème, il sera résolu en moins de 24 heures. Si vous n’êtes pas très Geek, appelez la mairie au 05.56.10.20.30 jour et nuit. Les Bordelais agissent, la mairie réagit, ne soyez pas jaloux, le monde entier nous copie, pourquoi pas vous ? Les seuls points noirs de Bordeaux sont ceux que l’on voit du ciel, au-dessus des vignes, ils s’appellent « grains de raisins ». Vous serez toujours les bienvenus à Bordeaux. Ma ville vous fera rêver (gastroooo), vous amusera (festin), un jour vous soûlera et vous la quitterez ! Elle vous manquera, et vous reviendrez. 

Bonne nouvelle : Bordeaux n’est pas qu’une ville, c’est un sentiment. Mauvaise nouvelle, on est complet ! #bordeaux proximité