Face au miroir de la mémoire qui nous renvoie la réalité cristallisée en ce qui concerne le moi et l’autre, Michael Dudok de Wit a réalisé son film d’animation sous-titré ‘‘La tortue rouge’’. Il a bien choisi ce genre spécial afin d’aborder les sujets de la maturité et de l’individualité dont la relation intime s’illustre à travers le principe des vases communicants. La ‘‘tortue rouge’’ pourrait faire appel à la torture, à la vie sanglante car, étymologiquement,  le nom de la tortue vient du latin et du Tartare- et en même temps à l’amour ; à la puissance qui nous protège aussi bien qu’au poids sur nous-mêmes comme une carapace inévitable. Dans ce parcours de dialogue entre les choix et les responsabilités, les vagues de la mer y jouent un rôle important puisque c’est le vent qui en est à l’origine. D’un côté, la mer pourrait symboliser la dynamique de la vie et de la mort, tandis que le vent pourrait signifier la puissance de l’esprit face au présent éphémère. De l’autre côté, les dunes y expriment les obstacles posés du parcours/dharma dont le nom signifie ironiquement ‘‘protection’’. Donc, le naufragé de notre histoire fabuleuse pénètre cet univers fluctuant qui attache la mort et la vie dans un rapport parallèle au nom de l’amour propre.

 

Le thème du naufragé sur une ile tropicale déserte

Michael Dudok de Wit se focalise avant tout sur son #Enfance en nous avouant que : ‘Quand j’ai conçu l’histoire de ‘La tortue rouge’, j’ai tout de suite choisi un thème que j’adorais depuis mon enfance, le thème du naufragé sur une île tropicale déserte. C’est avec cela que l’histoire devait commencer, pour ensuite partir dans une nouvelle direction. Émotionnellement, je voulais explorer mon profond respect pour la nature, toute la nature, pas juste les jolies paysages. Donc aussi la mort, la beauté des ombres, la pluie et le silence’’Et pourquoi ‘‘la tortue’’ ? Car la femme est une figure même de la mort qui tend au metteur en scène le miroir mélancolique de son âme. Dans le cas de Michael Dudok de Wit, le parcours de la douleur remarque qu’il y a des instants brillants, pour lesquels il faut que nous poursuivions le dharma personnel et unique de la maturité.

*En #Grèce on a vu le film La tortue rouge au 22e Festival international du film d'Athènes, Nychtes Premieras. 

Le film a reçu le Prix du Public et  la Mention spéciale de la Commission. #Cinéma