Le beau temps persiste à #Antananarivo, qui n’est autre que la capitale de la Grande-Île. L’hiver n’y est plus et l’été pluvieux n’y est pas encore. De même, il fait chaud, mais la température est loin d’être intolérable et n’affecte pas vraiment la santé. Ainsi, il s’agit de la saison idéale pour en savoir davantage sur la ville, la capitale de Madagascar. C’est bien maintenant qu’est le moment idéal pour passer par la Grande-Île. Non seulement, le temps et la température est favorable, mais nombreuses activités culturelles et touristiques s’affichent également au programme, dans sa capitale.

La période favorable pour voyager à Madagascar

À cela, on peut par exemple citer le Madajazzcar, qui est un festival annuel de jazz. Ayant sa renommée, l’évènement attire les passionnés de ce style de musique dans les rues d’Antananarivo, pour y participer et y assister. D’ailleurs, cette #manifestation culturelle amène les artistes étrangers à voyager à Madagascar et à collaborer avec les musiciens malgaches qui excellent dans le domaine. En effet, ces derniers attendent également cela de la part des étrangers et ainsi, sont ouverts à toutes sortes de propositions. Par ailleurs, il est à souligner que la Grande-Île a également ses faiblesses, qui sont d’autant plus faibles que le savoir-faire de ses jeunes talents à utiliser des instruments de musique modernes et/ou traditionnels.

L’art malgache, un pilier de la culture malgache

Le peuple malgache est aussi connu pour son art fait à la main. Ayant un savoir-faire particulier pour ses arts, il dédie plusieurs marchés artisanaux, composés de quelques kiosques, qui sont accessibles aux résidents de la Grande-Île et aux étrangers, dans des lieux publics. En effet, sur la route d’Ambohitrimanjaka, une dizaine de kiosques y est alignée pour exposer à tout un chacun des nappes et tissus divers, des parures, des couvre-lits brodés à la malgache, mais aussi des tableaux typiquement malgaches, des sacs, des bijoux, voire même des sculptures. Par ailleurs, on peut également y trouver des bibelots en bois, des vêtements traditionnels, des produits lapidaires faits de pierres précieuses, etc. Pour un séjour dans la Grande-Île, ces arts malgaches peuvent bien être pris comme des souvenirs de votre passage à Madagascar. En outre, le marché artisanal d’Andravoahangy de 67 ha, vous est également accessible. Ainsi, le fait de visiter Madagascar vous procure beaucoup de bienfaits, tant sur le plan touristique que sur le plan culturel, à ne citer que l’opportunité de découvrir le talent des musiciens et l’art malgache spécialement confectionné à la main. #arts malagasy