La cérémonie des Grammy Awards, dont la 59 édition se profile, est endeuillée par le décès d'#Al Jarreau, figure de proue du #jazz américain, à 76 ans. Ce dernier avait remporté sept #Grammy Awards dans trois catégories différentes, le jazz, la pop et le R&B. Il est important de rappeler que cette cérémonie américaine annuelle met à l'honneur les meilleurs artistes et techniciens excellant dans l'art de la musique.

Né à Milwaukee, dans le Wisconsi, le 12 mars 1940, Alwyn Lopez Jarreau est filsl d'un pasteur et d'une pianiste. En parallèle d'études de psychologies, il chante dans les bars et se fait un nom au Troubadour club d'Hollywood ce qui lui permet de partager ses propres chansons avec le plus grand nombre.

Publicité
Publicité

De là, il est repéré par la très célèbre maison de disques Warner Brothers et y signe un contract d'exclusivité. La consécration est proche et les morceaux talentueux émergent comme "Your Sweet Love". Des titres comme "Easy" offrent quant à eux un rythme dynamique et enjoué.

Des albums pleins de vie

Soul, funk et même pop. Les genres musicaux se confondent au sein d'un même album. C'est un peu la marque de fabrique d'Al Jarreau qui sort son premier album en 1975 : "We Got By" avec le titre phrase "You Don't See Me". L'album "Glow" lui emboite le pas en 1976 embelli par des collaborations avec des musiciens de tous bords comme Larry Carlton ou Ralph MacDonald. Al Jarreau ne freine pas la cadence et parmi les albums emblématiques, "This Time" pointe le bout de son nez en 1980 avec des titres comme Never Givin' Up.

Publicité

Mais avec l'album "Breaking Away" (1981), l'emblématique chanteur de jazz fait grandement parler de lui. Un succès qui n'en démord pas et qui fait bondir sa popularité. L'écoute de chansons comme "Roof Garden" et son clip dansant, élaboré, amènent de la qualité musicale devenue constante dans sa discographie. Une dizaine d'albums plus tard, Al Jarreau sort "Christmas" (2008) l'album de noël et dernier de ses albums inédits. Il a eu une carrière prolifique, ponctuée par nombre de duos (notamment avec George Benson à une époque). Il était, également, un grand amateur de rendez-vous sur scène y compris lors des festivals à travers l'Europe. L'année dernière, il était l'invité de Michelle et Barack Obama à la Maison-Blanche.