Tous les ans, le festival du #pénis a lieu le premier dimanche d'avril au #Japon. Mais il commence en général le samedi soir, attirant chaque année, plus de la moitié des visiteurs du pays. Cet événement se déroule dans les rues de Kawasaki ; plus précisément dans le sanctuaire de kanayama. Le #Festival du pénis puise ses origines dans le shintoïsme, et a pour but d'honorer la fertilité et la sexualité. Il incarne la culture ancienne du japon. Tout est bon pour fêter cet événement qui prend de plus en plus d'ampleur. Que ce soit pour prier les dieux de nous avoir donné un enfant ou bien par curiosité, la communauté japonaise célèbre régulièrement ce festival.

Publicité
Publicité

Dans le cadre de cette célébration hors du commun, le yin fait référence à la femme et le yang représente l'homme. Ces deux signes, qui n'en forment qu'un est interprété lors de ce festival par des confiseries que l'on fait griller pour offrir aux fidèles. À la suite d'une cérémonie condensée, des sardines sont grillées puis du saké est livré aux divinités pour favoriser une bonne fortune. Vers les coups de midi, le pénis rose est emmené au temple. Après cela, le défilé prend place tandis que des makis et des pénis gigantesques paradent dans les rues de la ville. Des stands de nourriture et des concours de sculptures phalliques sont alors organisés pour le plus grand bonheur des touristes. En fin de journée, un défilé de costume est programmé et une remise de prix est instaurée pour les gagnants des différents concours mis en place quelques heures auparavant.

Publicité

De plus, pour ceux et celles qui souhaitent ramener un petit souvenir chez eux, il n'y a que l'embarras du choix.

Festival du pénis : La mascotte qui fait fureur !

La mascotte du festival du pénis désigne un sexe masculin gigantesque béni par le matsuri. Cette mascotte peu ordinaire est illustrée sous différentes formes, telles que sucettes, des bougies, du bois sculpté et du sucre d'orge. La célébration du festival du pénis a un objectif précis. Son but est de collecter des fonds pour la lutte contre le sida. Côté histoire, ce festival a été créé pour célébrer la consécration du pénis contre les démons. En effet, un esprit malveillant se serait enfoui dans l'appareil reproducteur d'une jeune femme dont il était tombé fou amoureux. Étant très jaloux, il prit possession de son corps afin d'interdire à celle-ci tout plaisir sexuel avec un homme. La jeune femme ne partageant pas ses sentiments, prit une décision. Celle de se marier. Cependant, l'esprit n'avait pas dit son dernier mot. Il castra l'homme avant même qu'il n'ait eu le temps de consommer sa nuit de noce avec la jeune femme.