#Les Beatles ont marqué un tournant dans leur carrière, au risque de désorienter un public fidèle. ''#Sgt Pepper'', qui est sorti à la fin du mois de mai 1967 en Grande-Bretagne et une semaine plus tard aux Etats-Unis, est la huitième œuvre studio du groupe né à Liverpool. Il est souvent présenté comme le meilleur album de tous les temps, selon Rolling Stones et d’autres magazines spécialisés. ‘’Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band'’ peut aussi se voir comme une création conceptuelle. Il est toujours d’actualité et prouve que les Beatles tiennent encore le haut du pavé, alors que Paul McCartney et Ringo Starr ont encore récemment travaillé ensemble...

Publicité
Publicité

Tout a commencé à l'automne 1966, alors que ces stars étaient à leur apogée. "Nous étions fatigués d'être les Beatles", a déclaré Paul McCartney, des années plus tard. "Nous avons vraiment détesté cette fu***ng image que l’on donnait de nous. Nous n'étions pas des garçons, nous étions des hommes. C’était plus possible, toute cette m***de de petits garçons, tous ces cris, nous n’en voulions plus." Les rumeurs de séparation se multipliaient alors, tandis qu’un nouveau style de #Musique, plus hallucinogène, aventureux, commençait à émerger aux USA. Et aussi de Londres, grâce à des groupes comme Pink Floyd. Le vent tournait, dans une direction totalement opposée. John Lennon, George Harrison et consorts ne pouvaient rester insensibles à ce nouveau courant. Au point de donner naissance à ce fameux ‘’Sgt Pepper’’.

Publicité

‘’C’était génial, en fait’’, précise d’ailleurs McCartney à Rolling Stone lors d’une interview pour ce magazine. Le Fab Four renait alors, à la grande surprise de certains critiques qui les donnaient déjà pour morts. ‘"Nous n'aurions pas pu produire un meilleur prototype pour l'avenir", a d’ailleurs déclaré le producteur George Martin…

Les Beatles tentent une véritable expérience

Les Beatles voulaient aller de l’avant, quitte à expérimenter de nouvelles manières de jouer leur musique. Par l’utilisation d’une orgue, d’un harmonium, d’une trompette piccolo, et même du sitar pour ‘’Within You Without You’’ (George Harrison a été influencé par un trip en Inde). L’expérimentation passe aussi par la prise de substances, comme en témoigne la chanson ‘’Lucy in The Sky with Diamonds’’, initiales de LSD, ce qui a donné lieu à de multiples interprétations… Le quatuor se renouvelle donc, en imaginant un groupe appelé le Sgt. Pepper's Lonely Heart Club Band. Leurs costumes multicolores et la fanfare psychédélique complètent ce nouvel univers.

Publicité

Le succès est au rendez-vous, les chansons s’accrochent directement au sommet des charts. L’album est même le troisième le plus vendu de tous les temps. John Lennon et ses acolytes enregistrèrent cette révolution en 5 mois, sous les yeux d’un George Martin qui s’amusait à expérimenter d’autres sonorités depuis la table de mixage. Ces artistes, alors à l’avant-garde, voulaient redéfinir l’image de ce groupe, lors de sessions d’enregistrement fermées (pour que personne ne ‘’s’inspire’’ de ce nouveau style). ‘’Sgt. Pepper était un album né de la drogue." confirmât McCartney. Une autre preuve de l’aspect expérimental de l’entreprise, même si tout le monde s'en doutait. Mais le pari, ici, est gagné. Cette compilation de hits fut, aussi, le dernier moment d'unité authentique que les Beatles ont donné à voir au public. Avant la séparation finale, quelques années plus tard…