Hypnotisée par les photographies du photographe et réalisateur américain, #david drake, il était impossible de ne pas exprimer ma ferveur pour son oeuvre. L'ensemble de son art est sublime et démontre une incroyable sensibilité pour exprimer l'idée même de l'instant, la définition de la recherche d'un esthétisme, d'une beauté exaltée, de l'imagerie fantasmée par l'artiste et/ou par le public.

Des lieux fantasmagoriques ?

Il #photographie des milieux très différents qui invitent à la méditation et à la fascination. Des lieux où sont posés ces Pink Spolights, rayonnant dans l'espace: 'This must be a dream', 'A change of heart' ,'Paris' ,'Love me' ,'Somebody Else' ,'If I believe you' ,'She lays down', 'The ballad of Me and my brain', 'Lost my head' , 'She's american' , 'The sound' , 'Ugh!'.

Publicité
Publicité

Des Slogans à néons bruts, évocateurs de voix intérieures et extérieures nous ramenant à notre vision singulière du monde et à celle qui nous renvoie à nous-mêmes. Des mots, des phrases énoncés sur un bord de plage, un coin de rue, devant un immeuble, dans une chambre, un hôpital, sous un pont, devant l'autel d'une église... Des lieux choisis qui se ressemblent, tant le silence est de mise: dépouillés de son humanité. Ces photographies nous dévoilent des couleurs douces, des tons de roses, des bleus froids et apaisants, des couleurs suggérant la nostalgie...parfois provocatrices et criardes...

Des non-lieux?

'Lost my Head' illustre parfaitement l'idée que l'espace dans lequel est ancré 'Lost my Head' est en adéquation avec celui ci. Nous nous trouvons sur le toit d'un immeuble surplombant la ville, perdus, perdus dans nos pensées, perdus dans l'espace, libres d'exister.

Publicité

'L'idée du non-lieu' est complètement présente, nous sommes confrontés à la fois à un espace familier et en même temps nouveau, étranger.

Cette sensation est le résultat de l'addition de l'écriture. Entre l'aveuglante agressivité du néon qui renvoie à une autre réalité, et la couleur rose apaisante, réconfortante. C'est peut-être pour cela qu'on ressent un certain malaise ?

Est-ce la définition de l'ambiguïté entre deux mondes parallèles qu'on ne peut atteindre? Ou est-ce le fantasme d'un lieu qui nous ressemble? Ou une voix qui plane au dessus de nos têtes? Ces paroles flottant dans l'air renforcent la puissance du lieu choisi par l'artiste. Nous sommes enracinés dans ce non-lieu qui nous rappelle des endroits déjà apprivoisés familiers simultanément insaisissables. #2017