C'est habité d'une humeur joviale et le coeur léger de l'homme amoureux de sa douce que je suis, que je souhaiterais vous raconter la vie et l'histoire d'un des ponts les plus célèbres de Paris: le #Pont des Arts, connu à travers le monde pour être "le pont des amoureux".

Le pont des arts: Un chef d'oeuvre au dessus de la Seine

Erigé en 1804, sous le Premier Empire, ce monument pittoresque sur la Seine est le premier pont métallique de Paris. Comportant neuf arches fabriquées en fonte, il relie le quai de Conti, en face de l'Institut de France, au quai des Tuileries face au Musée du Louvre, qui s'appelait ''Palais des Arts'' sous Napoléon lors de l'inauguration dudit pont.

Publicité
Publicité

A l'origine, Napoléon avait demandé à deux ingénieurs de concevoir une passerelle ressemblant à un jardin suspendu avec des arbustes trapus et infatigables, des pots de fleurs colorés et enchanteurs, ainsi que des des bancs accueillants pour les badauds.

Lors du XXème siècle, les deux guerres mondiales vont meurtrir le pont des Arts, qui sera l'objet d'un chantier ambitieux entre 1981 et 1984. C'est en juin 1984, que le maire de Paris Jacques Chirac inaugure la passerelle (qui n'a plus que 7 arches depuis 1852 et l'élargissement du quai Conti.)

Une pratique de l'Europe de l'est: Les cadenas de l'amour

Dès lors, à partir des années 2000, une pratique qui semble venir tout droit des pays d'Europe de l'est (Hongrie ? Allemagne ?) s'organise sur le pont des Arts. Celui-ci n'est plus uniquement fréquenté par les passants, ni par les peintres, les dessinateurs, les musiciens, mais...

Publicité

par des #cadenas ! Ils sont d'ailleurs de toutes les tailles, de toutes les couleurs, et sont gravés de témoignage de l'amour.

Amours scellés et fixés dans l'espace, face à la Seine qui fuit comme fuit le temps. Les amants du monde entier se donnent rendez-vous sur la passerelle pour accrocher sur l'un des parapets grillagés l'objet fétiche qui contient tant de secrets. Le Pont des Arts a inspiré de nombreux artistes, notamment Brassens et sa chanson "Le vent", ou encore des poètes à l'image de Lagomys: "les doux amants du pont des arts / Ont fait de leurs yeux des miroirs / Un peu de lui, un peu de lui / Cette tristesse qui s'enfuit" ("Les amants du pont des arts").

Seulement voilà, le poids de l'amour aura eu raison du pont des Arts. En juin 2014, une partie du grillage s'est effondré, obligeant la mairie de Paris à réfléchir à une alternative qui permettrait d'unir la passion à la sécurité de la passerelle, et de remplacer les reliques un peu trop lourdes par un autre symbole, qui serait en parfaite communion avec la magie amoureuse.

Puisse les ailes de l'amour permettre de préserver le plus longtemps possible ce lieu emblématique de Paris... Le pont des Arts. #Paris culture