Qui n'a jamais rêvé à la vue des somptueuses créations de Christian Dior, au rythme des défilés? Synonyme du #Luxe français dans les domaines de la mode, de la haute couture et de la parfumerie, cet artiste a su profondément ancrer son empreinte depuis la deuxième moitié du XXe siècle! La maison, créée en 1947, s'impose depuis comme une figure incontournable. C'est en hommage à cette icône de la mode que les commissaires de l'exposition Olivier GABET et Florence MÜLLER ont monté cette exposition qui a ouverte le 5 juillet 2017 et qui prendra fin le 7 janvier 2018. Nous vous proposons ici un petit compte rendu de cette expérience marquante.

Un réel voyage

La scénographe Nathalie Crinière et le graphiste Anamorphée ont réalisé un travail remarquable pour plonger les visiteurs dans des univers différents l'espace d'une visite.

Publicité
Publicité

Les mises en scènes témoignent de l'esprit luxueux, novateurs et magiques des créations de la maison Dior. Le spectateur suit la vie du créateur à travers les salles et des témoignages personnels (lettres, croquis, dessins, photographies etc.)

Les jeux de lumières, la formes des espaces, tout contribue à ce que chaque salle se caractérise par une essence propre: il peut s'agir d'une pièce plongée dans l'obscurité, uniquement éclairée par des barres de néon; une pièce immaculée au le plafond est recouvert d'une végétation artificielle, donnant l'illusion d'un jardin gelé, magique; ou encore une salle dont les glaces et les colonnes viennent sublimer les collections par un aspect versaillais.

Un dialogue entre les arts

L'un des aspect appréciable de l'exposition est cet échanges entre les différents médias: photographies, dessins, films, costumes.

Publicité

Si Christian Dior était un amoureux des arts, l'évènement lui rend hommage en complétant plus de 300 robes avec des tableaux, des objets décoratifs, du mobilier. Ce mariage permet de prolonger les idées du célèbre couturier dans son parcours des mondes et des cultures au travers de la haute couture (on appréciera le célèbre Torse de Néfertiti initialement au Louvre, aux côtés d'un mannequin paré d'un masque funéraire égyptien doré).

La présentation permet également de découvrir un Christian Dior collectionneur, réminiscence de sa première carrière de galeriste.

Pour conclure, cette exposition est l'occasion de réaliser un véritable voyage: dans le temps (les costumes sont des échantillons de la production réalisée entre 1947 et nos jours), à travers les arts, les continents et, plus intime, la vie et la pensée de fameux personnage qu'était Christian Dior. Cette rétrospective est sublimée par une mise en scène très recherchées. Les visiteurs sont largement amenés à rêver lors de leur parcours.

Publicité

Le seul petit bémol à mettre en avant est que l'exposition est victime de son succès: il y a un certain temps d'attente si les billets n'ont pas été pris en avance (au plein tarif). Bien que l'accès soit payant (mais tout de même abordable) cela vaut quand même le coup de se faire un idée par soit même! #Anniversaire #ChristianDior_AD