En passant par la Lorraine, ne partez pas sans visiter le château de Malbrouck, un diamant brut dans un écrin de verdure. Sa situation géographique est idéale car il se trouve à un jet de pierres du Luxembourg et de l'Allemagne.

Ce château fut bâti entre 1419 et 1436 par le très puissant comte Arnold VI, Seigneur de Sierck. Il n'a fallu à Arnold que dix-sept années pour construire ce bijou ! Cette rapidité a fait naître une légende dans la région de Sierck-les-Bains. En effet, il se raconte que le Seigneur de Meinsberg a vendu son âme au diable.

Ce château, classé en tant que monument historique depuis 1930 a été totalement restauré par les Compagnons du devoir entre 1991 et 1998.

Publicité
Publicité

La restauration a été financée en partie par la région Lorraine et en partie par l'Europe. La Charte de Venise de 1964 a été scrupuleusement respectée. Cette Charte adoptée lors du deuxième congrès international des architectes en chef des monuments historiques stipule que tout monument historique doit être restauré conformément à ce qu'il était à l'origine. Pour les endroits trop abîmés, la différence entre l'ancien et le nouveau doit être visible.

Son inauguration officielle a eu lieu en septembre 1998, lors de l'exposition de la Toison d'Or.

Il a vécu de nombreux événements historiques dont la guerre de succession d'Espagne. Cet événement est particulier dans son #Histoire car John Churchill the first, Duke of Marlborough y a séjourné à cette époque mais très peu de temps en somme, seulement deux semaines.

Publicité

Son court passage a tout de même laissé une trace à la postérité, une très célèbre chanson "Malbrouck s'en va-t-en guerre".