Il y des confirmations et quelques surprises dans la liste des régions de France qui bénéficient le plus du tourisme en France. Une ressource qui fait recette selon les données rendues publiques par l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT). En tête du classement, les trois régions préférées par les touristes: l'Ile-de-France, la Provence-Alpes-Côte d'Azur et le Rhône-Alpes, avec des offres de loisirs très différentes. Si dans le premier cas en penche pour les particularités culturelles et architectoniques de la capitale et de ses alentours, la beauté des plages et la douceur du climat enchante les visiteurs de la côte méridionale tandis que les amateurs des sports sont plutôt captivés par le charme du ski d'haute montagne.

Publicité
Publicité

Trois pointes d'excellence qui concentrent à eux seule la moitié du gain total dérivant de la consommation touristique, une cagnotte importante qui s'élève à environ 134 milliards d'euros avec une pointe d'excellence pour l'Ile-de-France qui pèse plus de 38 milliards sur la balance.

Mais les économies des régions ne profitent pas toutes du tourisme des mêmes façons. Celles qui en dépendent le plus sont la Corse et le sud-est avec un discret placement pour les départements d'outre-mer (par rapport auxquelles la consommation touristique représente 4 milliards d'euros, soit environ 11% du PIB selon l'Insee). Sur l'île de beauté les revenus du tourisme représentent deux tiers du PIB, tandis qu'ils pèsent beaucoup moins sur l'économie globale des régions les plus au nord.

Publicité

Mais quelles sont les régions qui sont en train de monter dans le classement? Bien il s'agit de l'Alsace, des Pays de la Loire, de la Normandie et du Languedoc-Roussillon qui attirent de plus en plus de curieux, en revanche la Bretagne, la Lorraine et la Champagne-Ardenne sont plutôt frileuses en matière dans les dernières années. Et ce n'est pas une grande surprise, mais si la France reste un des pays les plus visités au monde une bonne partie du mérite revient aussi à ses habitants. 83 millions de touristes étrangers qui ont choisi l'hexagone en 2012, mais les grands chiffres se basent encore sur les déplacements des Français qui sont à l'origine des deux tiers de la consommation intérieure du secteur. Et si les citoyens choisissent encore la République pour leurs congés il y aura bien des raisons...